lundi , 6 juillet 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Fédération algérienne de  handball</span>:<br><span style='color:red;'>Habib Labane: «La Coupe d’Algérie est pour le moment maintenue»</span>

Fédération algérienne de  handball:
Habib Labane: «La Coupe d’Algérie est pour le moment maintenue»

Le président de la Fédération algérienne de  handball (FAHB), Habib Labane, a indiqué lundi que l’épreuve de la Coupe  d’Algérie 2019-2020, dont la programmation était incertaine, «est pour le  moment maintenue», quelques jours après avoir suggéré son annulation en  raison de la pandémie du nouveau coronavirus (COVID-19).

La Coupe d’Algérie est pour le moment maintenue, mais tout dépendra du  temps qui nous est imparti pour terminer la saison, une fois le confinement  levé suivi de l’ouverture des salles sportives», a affirmé à l’APS le  premier responsable de l’instance fédérale. Lors d’une réunion tenue le 6 juin avec les présidents des clubs, par  visioconférence, Habib Labane avait suggéré d’annuler la Coupe d’Algérie,  évoquant notamment des contraintes de calendrier : «Si on arrête maintenant  le championnat, il doit y avoir une préparation de deux mois en vue de la  saison prochaine, suivie d’une ou deux semaines pour une reprise  administrative. Il faut savoir aussi que la préparation de l’équipe  nationale va commencer au mois d’août. C’est pour ces raisons que j’estime  qu’il faut peut-être sacrifier la Coupe d’Algérie». Le président de la FAHB a également écarté l’idée de décréter une saison  blanche, réitérant l’intention de son instance à réduire «au maximum» le  nombre de rencontres de championnat pour aller au terme de l’actuel  exercice, suspendu depuis mi-mars en raison de la pandémie de COVID-19. «Si nous respectons le calendrier établi initialement, nous serons face à  un problème de timing, et la durée impartie pour boucler la saison sera  plus longue que prévue. Dans cette optique, nous avons décidé de programmer  uniquement les matchs importants à grand enjeu, concernant notamment le  haut du tableau, dans l’objectif de désigner les différents champions»,  a-t-il expliqué. En vue d’une éventuelle reprise de la compétition, la FAHB a annoncé  samedi soir avoir élaboré et présenté un protocole sanitaire au ministère  de la Jeunesse et des Sports (MJS), tel qu’exigé par le département  ministériel. «Il s’agit d’un protocole sanitaire classique, inspiré de celui déjà  élaboré par la Fédération internationale (IHF). C’est un guide essentiel  pour aspirer à une reprise de l’activité sportive dans les meilleures  conditions. Parmi les points essentiels de ce protocole, figurent notamment  ceux cruciaux d’effectuer des tests de dépistage, désinfecter les salles en  permanence, l’obligation pour les joueurs de venir en équipement le jour du  match et éviter le contact dans le vestiaire», a-t-il conclu. Le souhait toutefois de la FAHB de reprendre les compétitions pourrait se  heurter à l’avis défavorable des spécialistes de la santé. Le Dr Mohamed  Bekkat Berkani, membre de la Commission nationale de veille et de suivi de  l’évolution de la pandémie du nouveau coronavirus, a en effet réitéré  vendredi sa position contre la reprise des compétitions de sports  collectifs, refusant de faire courir aux joueurs «un risque inutile». «La situation épidémiologique actuelle ne prête pas encore à des  rassemblements collectifs des joueurs», a-t-il justifié.