lundi , 12 avril 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Le SCMO en deuil </span>:<br><span style='color:red;'>Hadj Cheraka Benyebka  dit « Béka » n’est plus</span>

Le SCMO en deuil :
Hadj Cheraka Benyebka dit « Béka » n’est plus

Béka est issu d’une grande famille sportive d’Oran, particulièrement en boxe (feu Bachir – feu Mehdi). Béka né à Médioni avait vu son frère cadet Habib évoluer également en junior au niveau du SCMO.

Béka fut l’un des premiers cadres du MJS et a été désigné au LTGO les Palmiers. Son cousin Cheraka Benaïssa est l’actuel président du SCMO. Béka a rejoint le Bon Dieu à 86 ans. Il a participé à la 1ère année de l’accession du SCMO en Nationale Une, aux côtés d’Ali Chérif, Mounir, Tazi, Trari Rachid, Bensabeur (Namoussi). Le club s’est classé 3ème après le CRB et Guelma. A ses débuts, il a évolué à l’USMO en 1954 avec les FNOUN, Boudjellal, Moussa. Ces derniers ont participé à une finale controversée de la Coupe d’Afrique du Nord face à l’USCC Témouchent, au stade Bouakeül  où ils ont perdu (1 à 0). Le défunt fut l’incontestable capitaine du MC Oujda qui a remporté 5 coupes du trône. C’était aussi, un ancien moudjahid. Il s’est reconverti ensuite en entraîneur au SCMO et à un âge avancé, il a été entraîneur-joueur puis il a entrainé le GCM-RCO-ASMO. Hier, il a été enterré à Aïn Beïda où beaucoup de monde ont assisté à ses funérailles dont  Boukhatem, maire d’Oran, Belahcène Yahia, Benchiha Nacer, Hadj Boughrassa, Namoussi, Zelmat, Kechra, Belalia (Echo d’Oran), Belkheïra (ex-ASMO), Boudkhil, Sendid, les Bendjahene : Houari et Ali. Des autorités locales et des sportifs ont marqué leur présence. Béka est très estimé par les Oranais qui gardent un souvenir de cet élégant défenseur volontaire qui a longtemps lutté contre la maladie. Il fut un temps où on le rencontrait à la rue des Aurès en compagnie de sportifs connus. Béka restera toujours dans le cœur des Oranais.
Ina Lillah oua ina Ilaïhi rajioune.
M .Ouadah