vendredi , 27 novembre 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Pr BOUBEKEUR MOHAMED</span>:<br><span style='color:red;'>«Il se pose un problème de compétences!»</span>

Pr BOUBEKEUR MOHAMED:
«Il se pose un problème de compétences!»

Le Pr Boubekeur Mohamed, Professeur, Chef de service, Chirurgie digestive et viscérale à l’EHU Oran, investi également de la mission de sénateur de la ville d’Oran, soulève quant à lui un problème de compétences dans les enquêtes épidémiologiques et la gestion de certains services, notamment au niveau des Hauts plateaux et au Sud du pays.
Des spécialistes doivent charger des enquêtes épidémiologiques au lieu d’internistes. L’Etat fournit les moyens, 12000 tests PCR ont été effectués depuis le mois de mars, le personnel médical et paramédical fait un double travail, mais face à l’inconscience d’une partie de la population, toute tentative d’endiguer la pandémie risque d’avorter.
Karim Bennacef