dimanche , 28 février 2021

J.M 2022 : Ambiance de marasme et d’incertitudes…

Dans un communiqué adressé au début de février en cours, à un journal, le Comité d’organisation des Jeux méditerranéens d’Oran 2022 avait annoncé le lancement d’un «concours artistique pour le design de la médaille des jeux. Une annonce, faite à peine une semaine avant les échéances fixées pour ce concours. Le communiqué indiquait en effet que « les participants auront du 7 au 21 février pour soumettre leurs propositions en les envoyant par email à concours@oran2022.com ». Ce qui semble déjà risible et pénalisant pour les artistes qui peaufinent leur création avec une maquette plus représentative qu’un simple dessin sur papier. Le communiqué indiquait également que «Le règlement et les conditions de participation sont disponibles sur le site web www.oran2022.com et les créations seront triées, soumises au vote du grand public sur les réseaux sociaux et par la suite évaluées par un jury de professionnels». On aurait pu applaudir et soutenir cette initiative s’il elle n’était pas malheureusement truffée d’anomalies, d’improvisations et de carences bien visibles, reflétant un flagrant manque de sérieux et de crédibilité. En réalité, la médaille des jeux ne nécessite pas forcément une recherche artistique avancée car elle doit le plus souvent reprendre le Logo des jeux. Un Logo qui a été déjà « conçu » et arrêté, sans aucun appel à concours ou implication des citoyens oranais. Un Logo qui a été d’ailleurs longuement critiqué et moqué sur les réseaux sociaux. Par ailleurs, en visitant le site officiel « Oran2022.com », on se rend compte que ni «le règlement ni les conditions de participation au concours de conception de la médaille » n’existent sur ce portail. On remarque aussi que ce site, oran2022.com, fait l’impasse totale sur la présentation et la promotion de la ville d’Oran qui accueillera les compétitions. On sait qu’un premier site internet dédié aux JM, sous le lien https://jmoran2021.com avait été créé et mis en ligne l’an dernier par l’agence nationale ANEP. Un site aujourd’hui inaccessible car abandonné pour on ne sait quelle raison. Mais son lien d’accès, sans aucun accès, figure à ce jour sur la page d’accueil du site officiel de la Wilaya. Ce qui reflète, il faut l’admettre, un certain laxisme et un manque de coordination totale entre les différents acteurs et institutions chargés de promouvoir l’image des JM 2022 et de la ville d’accueil. Sans vouloir porter atteinte à l’honnêteté intellectuelle des responsables concernés, on ne peut que constater en matière de communication et de promotion du prochain événement un certain déficit de réflexion et de maturation des actions annoncées. On sait en réalité que dès l’annonce du succès de la candidature d’Oran aux JM, les procédures d’organisation des structures et de préparation avaient pris un bien mauvais départ. En moins de quatre ans, le comité d’organisation allait connaître pas moins de trois responsables successifs nommés à sa direction. On se souvient qu’un tout premier Logo et une maquette de médaille avaient été conçus et réalisés en catimini par le premier responsable installé à la direction du Comité. A ce jour, les « mauvaises langues » locales dénoncent le fonctionnement en vase clos et un manque de transparence contraire aux valeurs de la démocratie participative. Difficile de croire à une amélioration des conditions de préparation des prochains JM dans une telle ambiance de marasme, de tâtonnements et d’incertitude ? Ainsi va Oran.
Par S.Benali