jeudi , 18 août 2022
<span style='text-decoration: underline;'>Sidi Bel Abbés</span>:<br><span style='color:red;'>Journée d’étude à l’occasion de la Journée mondiale de la santé</span>

Sidi Bel Abbés:
Journée d’étude à l’occasion de la Journée mondiale de la santé

A l’occasion de la journée mondiale de la santé, la direction de la Santé et de la population de Sidi Bel Abbés a célébré jeudi dernier cet anniversaire sous le slogan ‘Notre Planète est Notre Santé’.

La DSP a organisé une journée d’étude au niveau de l’Institut National Supérieur de la formation paramédicale. Parmi les présents, on cite des représentants de la Direction du Commerce et de la Promotion des Exportations, le service de l’environnement, la Direction de l’Agriculture, la Direction des Affaires Religieuses et la conservation des forêts.
Cette journée d’étude avait pour thème «L’impact de la pollution sur la santé humaine». Plusieurs conférences ont été présentées soulignant la nécessité d’impliquer tous les acteurs impliqués dans la préservation de l’environnement afin de vivre dans un environnement non pollué et sain.
Le directeur local de la santé et de la population, Fodil Bouchaour, a souligné l’importance de la coopération entre les différents partenaires, tels que les directions de la santé et de l’environnement, en raison du rôle vital qu’ils jouent dans la réduction de la pollution de l’environnement, ainsi que les services du commerce et l’agriculture comme partenaires essentiels pour accompagner les produits et protéger les consommateurs.
L’interlocuteur a également évoqué le rôle de conservation des forêts dans la préservation de l’héritage forestier des incendies, ainsi que le rôle de la direction des affaires religieuses dans la sensibilisation sur l’hygiène. Les médecins de l’hôpital Abdelkader Hassani ont mis l’accent sur l’impact du Ramadhan et du jeûne sur les patients atteints de diabète et de maladies cardiaques et comment gérer les médicaments et les recommandations pour rester en bonne santé tout au long du mois sacré. La direction de l’environnement, quant à elle, a mis l’accent sur les dangers des pollutions de toutes sortes pour la santé humaine. Dans ce même contexte, l’intervention de la direction de l’agriculture a porté sur les effets négatifs des pesticides agricoles. Le représentant de la direction du commerce et de la promotion des exportations a évoqué les mérites du processus de contrôle alimentaire et sa relation directe avec la santé des consommateurs. Enfin, la présentation du représentant de la direction des forêts a porté sur la manière de gérer et d’étendre la richesse forestière et combattre la désertification. Selon le tout récent inventaire des campagnes de reboisement, on a évoqué le reboisement d’un million et 300 mille arbres.
M. Bekkar