lundi , 12 avril 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Banque</span>:<br><span style='color:red;'>La BNA compte ouvrir 30 agences digitales d’ici à deux ans</span>

Banque:
La BNA compte ouvrir 30 agences digitales d’ici à deux ans

La Banque nationale d’Algérie (BNA) envisage d’ouvrir 30 agences digitales d’ici à deux ans, a-t-on appris lundi à Mostaganem de Châalal Smaïl, chef du département exploitation et activités commerciales de cette institution financière.

Lors d’une cérémonie de lancement des produits de finance islamique à la BNA de Mostaganem, M. Châalal a souligné que cette institution publique, après le lancement de la première agence digitale, le 4 août dernier, prévoit l’ouverture de 10 agences similaires d’ici à la fin 2020 et plus de 30 autres agences d’ici à l’année 2022. Le chef du département exploitation et activités commerciales de la BNA a précisé que son institution est tenue de mettre en œuvre toutes les recommandations formulées par les pouvoirs publics, notamment la modernisation du système bancaire et financier, la numérisation des services, la fourniture de divers produits et leur rapprochement des citoyens, notant que le système de finance islamique est la première nouveauté du nouveau système bancaire.
A cet effet, Smaïl Châalal a affirmé que la BNA, après l’intérêt particulier porté aux produits de la finance islamique, «a décidé de relever le défi et d’assurer ces nouveaux services au niveau de toutes ses agences d’ici la fin de l’année en cours, au lieu de 32 agences retenues auparavant.» Cette institution financière s’occupe actuellement de la formation des cadres, l’ouverture de ses services au niveau des wilayas, une fois la fin des cycles de formation, et la mise en place de tous les moyens nécessaires dont la nomination de cadres au niveau des agences dans le sud du pays, a-t-il ajouté.
La BNA envisage, selon M. Châalal, de lancer de nouveaux produits dans le cadre du système de la finance islamique qui s’ajouteront aux neuf actuellement proposés (d’épargne et de financement) qui ciblent les personnes, les familles, les professionnels, les micro-entreprises, dans une première étape. Ces nouveaux produits seront lancés d’ici à la fin de l’année en cours et s’adresseront aux promoteurs immobiliers et opérateurs dans le domaine du commerce extérieur, qu’ils soient importateurs, exportateurs ou investisseurs, de manière à garantir la prise en charge et la maîtrise des diverses activités de la finance islamique en complément des autres activités bancaires et non en les remplaçant.
Les produits de la finance islamique ont été lancés lundi au niveau de l’agence BNA à Haï Pépinière de Mostaganem qui occupe la 23ème place dans le réseau de la Banque au niveau national. Ces nouveaux produits seront prochainement proposés par les agences des wilayas de Relizane et Aïn Defla, a-t-on indiqué.