mardi , 11 août 2020
<span style='text-decoration: underline;'>ASM Oran</span>:<br><span style='color:red;'>La direction du club se dit «prête à passer le témoin»</span>

ASM Oran:
La direction du club se dit «prête à passer le témoin»

La direction de l’ASM Oran, représentée par le président du conseil d’administration Mohamed El Moro, s’est dit lundi «prête à passer le témoin», en réaction à l’annonce faite par l’ancien joueur de ce club de Ligue 2 de football, Mohamed Benarba, qui a affiché ses ambitions de prendre les commandes de la deuxième formation de la capitale de l’Ouest.

Une annonce que les membres du conseil d’administration de l’ASMO attendent qu’elle soit «suivie par des actes», a déclaré à l’APS Mohamed El Moro, exprimant au passage la totale disponibilité de la direction du club à tendre la main à l’ancien attaquant pour aller au bout de ses ambitions «s’il possède bien sûr un vrai projet sportif», a-t-il précisé. L’ASMO, qui ne parvient pas à retrouver l’élite qu’elle a quittée depuis près de six années, se débat dans d’interminables problèmes financiers. Un paramètre qui est en train de jouer un mauvais tour pour ce club réputé pour son école de football, mais qui voit ses jeunes talents «fuir» lors de chaque intersaison. «On nous accuse à chaque fois de vouloir nous accrocher à notre fauteuil, alors que la vérité est toute autre. Nous avons déjà annoncé à maintes reprises que notre succession est ouverte, sauf qu’aucun postulant ne s’est présenté, ce qui nous a obligés à chaque fois de renoncer à notre départ pour ne pas mettre l’avenir du club en péril», a encore souligné le président de l’équipe de «M’dina J’dida». Récemment, et dans un message adressé via sa page Facebook, Mohamed Benarba, qui se proclame «candidat des supporters», a annoncé disposer «d’un projet ambitieux» qu’il comptait mettre en application à l’ASMO «grâce à l’apport d’hommes intègres qui vont (le) soutenir avec leurs moyens financiers et leurs compétences», a-t-il écrit.