mardi , 19 octobre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>DES PLAQUES SACCAGÉES</span>:<br><span style='color:red;'>La gratuité des parkings dérange</span>

DES PLAQUES SACCAGÉES:
La gratuité des parkings dérange

Les services concernés ont ef fectué récemment une mesure pour faire face aux parkingueurs illégaux qui sévissaient dans plusieurs endroits. Parmi ces mesures figurent l’installation des panneaux de gratuité de stationnement notamment dans le jardin longeant les falaises.

Des mesures qui ont dérangé certains individus et qui contre toute attente ont procédé à la détérioration de ces panneaux en cachant le mot «gratuit» afin que les parkingueurs puissent revenir et soustraire de l’argent aux automobilistes. Parce que ces mêmes parkingueurs obligent les automobiles à payer 100 da par véhicules en distribuant des tickets illégaux et sans autorisation de la commune. Qui est derrière ce commerce ? Et à qui profite ces sommes d’argent collectées ?
Les auteurs de cet acte ne se soucient guère des conséquences puisqu’ils ont oser détériorer les plaques malgré l’existence des caméras de surveillance. Les services de la délégation communale d’El Emir ont déposé une plainte. Ils demandent aux citoyens de contacter la police sur le numéro vert (1548) au cas où quelqu’un leur demande de payer les frais de stationnement dans ce parking qui restera gratuit. Il est à rappeler qu’une opération de régularisation de la situation de 34 parkings dans la commune d’Oran a été entamée par les services de la division de la voirie et de la circulation, a-t-on appris auprès du délégué de cette division Abed Mouad.
«Ces parkings sont exploités auparavant et pour mettre de l’ordre, des dossiers ont été déposés par leurs gérants, afin de régulariser leurs situations, les dossiers seront présentés lors de la prochaine session de l’Apc» dira notre interlocuteur. Par cette mesure-là, la Dvc veut mettre de l’ordre et lutter contre les parkings anarchiques. «Ça permettra de renflouer les caisses de la commune, comme il y aura des redevances à payer», explique-t-il. Et afin de faire face aux parkings anarchiques gérés par des parkingueurs illégalement et qui font la loi dans plusieurs axes routiers de la ville d’Oran, une vingtaine de parkings seront gratuits. «On va continuer cette opération, des plaques de signalisation mentionnant là gratuite du stationnement seront installées » dira Abed Mouad, qui a souligné que cette mesure a été prise suite à des doléances des citoyens, comme des parkingueurs utilisaient des tickets illégalement pour pousser les automobilistes à payer.» Si le parking est gratuit et le citoyen est confronté à payer, il peut déposer plainte auprès des services de police», a ajouté Abed Mouad.
Notons que dans la ville d’Oran, l’anarchie bat son plein dans le stationnement. Des individus vêtus de bâtons et de gilets font la loi, et à chaque coin de rue, ils sont là, devant les restaurants, les administrations, les jardins. Pour demander aux automobilistes jusqu’à 50 da de frais de stationnement. «Ces parkingueurs amassent quotidiennement de l’argent sans payer de taxe, ni d’impôts ni de l’argent pour les caisses de la commune» nous dira un automobiliste, avant d’ajouter: «si tu réagis, une altercation peut éclater et ça peut dégénérer avec ces parkingueurs » conclut-il.
Fethi Mohamed

Répondre