lundi , 6 juillet 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Ilyes Rehal, directeur de l’INSP</span>:<br><span style='color:red;'>«La hausse des contaminations par le Covid-19 était prévisible» </span>

Ilyes Rehal, directeur de l’INSP:
«La hausse des contaminations par le Covid-19 était prévisible» 

D’aucuns estiment que le rebond inquiétant du nombre des contaminations par le Covid-19 avec l’apparition de nouveaux foyers de la pandémie dans quelques localités du pays est dû au non-respect des mesures barrières.

Pour le directeur de l’Institut national de la santé publique (INSP), Ilyes Rehal, la hausse des cas de contaminations par le coronavirus, enregistrée ces derniers jours, était déjà prévisible. Selon lui, la tendance haussière constatée dans de nombreuses wilayas du pays est la conséquence de l’allègement apporté au confinement sanitaire.
Intervenant, hier, sur les ondes de la chaîne Une, M. Rehal, fut aussi membre du Comité scientifique de suivi de l’évolution du coronavirus, a affirmé que depuis l’entame des deux phases de déconfinement, une mesure décidée afin d’autoriser le relancement des activités économiques en plus de la réouverture de nombreux commerces, le pays enregistre de plus en plus de cas de Covid-19.
Le responsable a tenu à expliquer les raisons de cette ascension des contaminations, affirmant dans ce cadre qu’au lendemain de l’allègement du confinement sanitaire, les citoyens ont affiché un relâchement dans l’application des mesures de prévention et de protection contre le coronavirus.
Il a, par ailleurs, indiqué que contrairement aux contaminations dont le nombre de cas a rebondi, les chiffres concernant les personnes décédées par la pandémie sont stables et n’ont pas connu, fort heureusement, une tendance haussière.
Il a fait état même d’un recul, ces dernières semaines, des décès par rapport aux débuts de la pandémie en Algérie.
« Les facteurs les plus importants pour le Comité scientifique de suivi de l’évolution du coronavirus sont la baisse du nombre de décès et celui des personnes en réanimation », a-t-il indiqué.
Dans un autre registre, M. Rehal a détaillé les tranches d’âge des personnes les plus exposées au coronavirus. Il a ainsi précisé que la tranche d’âge allant de 25 à 49 ans est la plus touchée par les contaminations au Covid-19, estimant que cette catégorie de personnes est la plus active durant la vie quotidienne. Il a affirmé, par ailleurs, que les personnes âgées et les patients touchés par les maladies chroniques sont les plus exposés aux décès.
Évoquant les mesures prises par les autorités visant à imposer le respect des gestes barrières, comme le port de masques, la distanciation sociale et l’utilisation des produits et gels hydroalcooliques, M. Rehal a salué ces dispositions.
Il a ainsi salué le travail des autorités visant l’implication des citoyens dans la lutte contre la pandémie du coronavirus à travers l’application des gestes salutaires tels que la prévention et la protection avec des comportements simples mais efficaces.
M. Rehal a également salué le rôle des enquêtes épidémiologiques diligentées dans les wilayas ayant enregistré un grand nombre de cas dans le but de connaître les causes de l’augmentation des contaminations au Covid-19.
M. Rehal a affirmé enfin qu’à l’avenir, le Comité scientifique de suivi de l’évolution du coronavirus mettra en place une stratégie qui permettra de détecter les foyers pandémiques et l’application avec efficacité des mesures de prévention et de protection jusqu’à la mise en place d’un vaccin anti-Covid-19.
Samir Hamiche