mardi , 19 octobre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Nouveau stade d’Oran</span>:<br><span style='color:red;'>La pelouse en constante amélioration</span>

Nouveau stade d’Oran:
La pelouse en constante amélioration

La situation de la pelouse du stade d’Oran s’améliore au fur et à mesure de l’avancement de l’opération d’entretien, a-t-on appris hier auprès de Farid Boussaad, directeur de la société chargée de la pose de cette pelouse. «Cela fait 5 semaines que nous avons semé, la pelouse sera encore meilleure dans deux semaines» dira notre interlocuteur.

Farid Boussaad a insisté sur l’importance de la mise en place de gazonnières pour renouveler la pelouse. «C’est une demande que j’ai revendiqué plusieurs fois aux autorités, c’est la mise en place d’une gazonnière, pour préserver l’état de la pelouse durant toute l’année, tout les terrains ont souffert cet été, heureusement que nous avons eu la chance de scalper le terrain du nouveau stade d’Oran avant qu’il ne commence a souffrir.
Il faut mettre en place une politique de gazonnière, comme ça se fait partout dans le monde, ce n’est pas facile l’entretien d’une pelouse sans gazonnières» dira-t-il. Il est à rappeler que la pelouse du nouveau stade d’Oran est une pelouse hybride renforcée qui est utilisée dans beaucoup stades en Europe.
La technologie utilisée est AirFibr qui a été déjà utilisée en 2015 au stade du 5 juillet à Alger. Une pelouse hybride est une technologie de pelouse alliant gazon naturel et microfibres synthétiques. Les technologies de pelouse hybride sont principalement utilisées dans les stades et terrains d’entraînement des clubs professionnels de football. AirFibr a été développé pour repousser les frontières techniques des pelouses sportives et concilier à la fois des problématiques de sécurité des joueurs des staffs médicaux et techniques, des problématiques d’entretien des jardiniers et des problématiques de rentabilité des gestionnaires de stade.
Cette technologie composée de microfibres synthétiques recyclées, de sable et de granules de liège naturel lui confère des propriétés de résistance, de performance et de flexibilité de la surface. L’avantage de cette dernière technique est qu’elle offre aux stades une flexibilité dans la gestion du terrain. En effet, en moins d’une semaine, la pelouse est changée et jouable. Grâce à ce délai court entre le placage et l’accueil d’un match, il est désormais possible d’augmenter le taux d’utilisation des stades, notamment en accueillant des événements socio-culturels (concerts, festivals…) tout au long de l’année. Notons que les travaux de la pelouse du stade d’Oran seront finalisés dans les mois à venir, la pelouse sera jouable au début du mois d’avril prochain.
Et pour faire face au problème de l’entretien de la pelouse qui est le maillon faible dans plusieurs stades en Algérie, la pelouse du stade d’Oran sera la première en Afrique a être équipée d’une gazonniere, pour permettre l’entretien qui sera assuré durant quelques années par la société de réalisation qui sera chargée de former des agents qui assureront par la suite l’entretien de la pelouse.

Répondre