lundi , 10 août 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Pour lutter contre le Covid-19 </span>:<br><span style='color:red;'>La police distribuera 5.000 bavettes</span>

Pour lutter contre le Covid-19 :
La police distribuera 5.000 bavettes

Dans le cadre des efforts de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN) pour lutter contre le Covid-19, et avec le lancement de la campagne nationale sous le slogan “Aid El Fitr sans contamination”, les services de police de la sûreté de la wilaya d’Oran, ont procédé à une initiative de proximité, avec le lancement de la distribution de 5.000 bavettes au profit des citoyens.

La première étape de cette campagne a été effectuée en présence des éléments de la cellule de communication et des affaires publics, le service de santé et des œuvres sociales et le centre médical social de la police. 3.000 bavettes ont été distribuées au niveau des grands axes et places publiques comme la place de la victoire, Michelet, St-pierre et Hai Sabah.
Des conseils ont été donnés aux citoyens sur l’importance du port de la bavette et le respect de la distanciation sociale ainsi que la non violation du confinement et ne sortir qu’en cas d’extrême nécessité. Cette initiative a été largement saluée par les citoyens qui sont de plus en plus conscients de l’importance du port de ce moyen de protection pour lutter contre le Covid-19. Pour rappel, le gouvernement a rappelé avant-hier, à tous les citoyens la nécessité d’observer les mesures de prévention et les règles d’hygiène et de distanciation sociale ainsi que l’obligation de porter un masque de protection, en toutes circonstances et en particulier dans les espaces publics fermés ou ouverts, tels que les marchés, les souks et les cimetières.
Le défaut de port du masque sera sanctionné. Pour ce faire, le gouvernement, outre la mobilisation de tout le potentiel national de production de textile, a autorisé l’ouverture des commerces de gros et de détail de tissus, de mercerie et de bonneterie et d’ateliers de confection afin d’encourager la production des masques grand public.
Fethi Mohamed