mardi , 19 octobre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Sept morts au CO cette année à Sidi Bel-Abbès </span>:<br><span style='color:red;'>La route a tué 51 personnes en 2017</span>
Protection civile de Sidi-Bel-Abbès © Ouest Tribune

Sept morts au CO cette année à Sidi Bel-Abbès :
La route a tué 51 personnes en 2017

Les éléments de la Protection civile de Sidi Bel-Abbès et à l’instar de leurs confrères, ont célébré avant-hier jeudi, la journée mondiale des sapeurs pompiers.

Une journée marquée par des portes ouvertes au grand public sur les quatorze unités implantées à travers le territoire de la wilaya de Sidi Bel-Abbès, ainsi qu’un tournoi de football entre les sapeurs pompiers de ces unités.
Dans le contexte de ses activités, la direction de la Protection civile de Sidi Bel-Abbès, a réalisé un total de 20.978 interventions durant l’an dernier réparties entre 13.712 interventions de soins et évacuations pour 3.151 blessés, 9.122 malades et 246 morts évacués. Toujours en 2017, il y a eu 940 interventions dans des accidents de la route, ayant engendré 1.200 blessés et 51 décès. Les interventions pour l’extinction des feux étaient de l’ordre de 1.467, plus les 4.868 diverses interventions et les treize pour les asphyxies au monoxyde de carbone afin de secourir 35 personnes alors que l’on enregistre une femme décédée en 2017 contre les sept décès au CO et 15 quinze secourus au début de l’année en cours.
Concernant les accidents de la route, les sapeurs pompiers de Sidi Bel-Abbès, enregistrent pour les deux premiers mois de 2018, 108 accidents ayant engendré 136 blessés et cinq décès, alors qu’en 2017, il y a eu un total de 940 accidents en douze mois, 1.200 personnes secourues dont 92 enfants et 51 décès répartis entre 44 hommes, 3 femmes et quatre enfants. En marge de ses activités de sensibilisation sur les différents dangers domestiques, la Direction de la protection civile de Sidi Bel-Abbès, a réussi à former 2.098 secoureurs depuis 2010 qui ont bénéficié d’un cycle de formation de 21 jours.
Au niveau de l’unité principale de la PC, une centaine d’agents de différents grades sont mobilisés pour intervenir dans des catastrophes naturelles, ainsi qu’une équipe de plongeurs qui a retiré neuf corps des oueds. Enfin, quatre nouvelles unités de la Protection civile sont en cours de réalisation qui bénéficieront les localités de Ténira, Moulay Slissen, Mostefa Ben Brahim, Sidi Ali Boussidi et une nouvelle brigade de chiens dressés pour l’horizon 2018.
M.Bekkar