samedi , 17 avril 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Le wali d’Oran lors d’une visite hier sur place </span>:<br><span style='color:red;'>«La rue de La Bastille sera une future promenade au cœur de la ville»</span>
© OT / Lazreg

Le wali d’Oran lors d’une visite hier sur place :
«La rue de La Bastille sera une future promenade au cœur de la ville»

Le wali d’Oran Mouloud Chérifi, s’est rendu hier à la rue des Aurès (Ex-La Bastille) pour rassurer les commerçants sur le projet de réhabilitation de cette rue.

En parcourant cette rue commerçante, Mouloud Chérifi a parlé à plusieurs commerçants sur l’importance de ce projet qui va nécessiter 15 milliards de cts dans sa première tranche qui viseront à offrir un nouveau visage à cette rue et la transformer dans l’après-midi, en une promenade pour les habitants et les visiteurs d’Oran selon l’étude présentée hier.
Par cette visite, Mouloud Cherifi qui a dégusté la Karantika sur place, a voulu lancer un message aux commerçants. Il dira dans ce cadre: «Je lance un message pour que tout le monde soit rassuré, nous ne sommes pas ici pour mettre en péril l’activité commerciale dans cette ruelle, cette activité sera maintenue après la réhabilitation.
Une fois les travaux terminés, les commerçants et les ambulants pourront regagner leurs commerces» précise-t-il, avant d’ajouter: «Il y a eu déjà des discussions qui ont été engagées par les services de la commune avec les commerçants pour trouver une solution concernant la période que nous allons engager les travaux. Nous avons décidé que ces travaux soient faits par partie. Cette ruelle souffre de beaucoup de défaillances, le pavé, les parois des habitations, les fuites d’eau. Durant la période des travaux qui selon les entreprises sera de 3 mois pour chaque partie, les services de la commune vont proposer certains  espaces où ces commerçants vont exercer temporairement leurs activités en attendant de terminer les travaux» dira-t-il. Concernant l’entame des travaux, le wali a été catégorique, «ces travaux ne seront entamés qu’après avoir réuni un consensus général. Je suis là aujourd’hui pour rassurer les commerçants, que l’activité reprendra juste après la fin des travaux, si je n’ai pas l’adhésion de tout le monde, les travaux ne seront pas entamés, il faut que tout le monde soit convaincu du bien fondé de cette opération. C’est une opération qui va réhabiliter la rue de La Bastille et l’activité commerçante va reprendre dans des meilleures conditions, il y aura une affluence encore plus importante, nous sommes à un rendez-vous très important des jeux méditerranéens de 2021, nous voudrions que ce marché reflète l’une des meilleures images de la wilaya» conclut-il.
Fethi Mohamed