lundi , 12 avril 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Elle entre dans son deuxième jour</span>:<br><span style='color:red;'>La vaccination entamée au CHUO et au niveau des polycliniques </span>

Elle entre dans son deuxième jour:
La vaccination entamée au CHUO et au niveau des polycliniques 

Comme prévue hier, la vaccination a été entamée dans quelques polycliniques à Oran, comme celle de Bir El Djir affiliée à l’établissement de santé de proximité à Es-Seddikia, où les premiers citoyens ont été vaccinés en présence du directeur de la santé de la wilaya d’Oran.

Une salle pour la vaccination et une autre pour la consultation et l’observation ont été aménagées et tous les moyens humains et matériels ont été mobilisés pour réussir cette opération. Pour rappel, les premiers groupes ciblés, conformément aux directives du Conseil scientifique chargé du suivi de l’évolution de l’épidémie, sont les professionnels de la santé, les personnes occupant des postes stratégiques, ainsi que les personnes âgées et celles souffrant de maladies chroniques.
Toute personne souhaitant se faire vacciner, même si elle ne figure pas parmi les groupes prioritaires, peut prendre rendez-vous dans l’une des 50 polycliniques mobilisées pour la campagne de vaccination. Par ailleurs, au centre hospitalo-universitaire d’Oran (CHUO), la campagne de vaccination du personnel médical de cet établissement a été entamée hier.
L’hôpital a reçu un premier quota d’une cinquantaine de doses. L’entame de la vaccination a été donnée en présence du directeur général de cet hôpital Bettouaf El Hadj et le secrétaire général ainsi que le staff administratif. C’est le professeur Benahmed Mohamed Amine, chef de service de réanimation qui a été le premier à être vacciné. Ce sera le tour par la suite du personnel médical et paramédical qui se trouve sur les premiers rangs face à cette pandémie.
Fethi Mohamed