jeudi , 18 août 2022
<span style='text-decoration: underline;'>L’Ex-ATTAQUANT DE L’USMBA AHMED CHIBANE</span>:<br><span style='color:red;'>L’ailier chevronné sur les traces des Hénia et Sassi</span>

L’Ex-ATTAQUANT DE L’USMBA AHMED CHIBANE:
L’ailier chevronné sur les traces des Hénia et Sassi

A 67 ans (né le 11 janvier 1948 et mort le 24 février 2015), l’ancien ailier gauche du club phare de la Mekerra, Chibane Ahmed demeure l’un des meilleurs ailiers de sa génération, connu pour ses frappes et détentes hors pairs.

Ahmed Chibane a commencé sa carrière au sein de l’équi pe phare de sa ville Ben Badis en junior et séniors. Il rejoint ensuite l’USM bel Abbés des années 1970 où il a côtoyé les grands de l’époque tels les Amar Ahmed, Khelladi Kaddour, Miloud Hamri, Henkouche Mohamed et les frères Abdi, Djillali et Fodil. A cette époque, c’était très dur de se procurer une place parmi cette pléiade de grands talents mais pour Ahmed, ce n’était qu’une question de temps puisqu’il s’est rapidement intégré dans le groupe et s’est permis d’arracher sa place de titulaire. Son talent était hors norme et grâce à ses détentes et ses dribles tout en maniant de belle manière le cuir, il a inscrit de nombreux buts, notamment en formant la paire Amar – Chibane qui faisait mal aux équipes adverses. Il a été sélectionné à deux reprises en équipe nationale et en 1976, le défunt a commencé une autre carrière d’administrateur au sein de l’OPIG et a été même un élu dans la composante de la collectivité locale, c’est-à-dire l’APC de Ben Badis. Très discret, l’enfant de l’ex Descartes s’est chargé ensuite, des jeunes catégories de son club d’enfance, le CRB Ben Badis jusqu’à cette fatidique journée au début du mois de septembre 2014 en subissant un accident vasculaire cérébral le clouant au lit à l’hôpital Hassani Abdelkader de SBA. Dés qu’il a regagné sa maison pour passer une période de convalescence, il a été invité pour un jubilé à son honneur alors qu’il était affaibli, en riposte à notre article paru dans Ouest Tribune le 09/09/2014 intitulé ‘Chibane mérite mieux’. Quelques mois après , Chibane nous a quittés en février 2015 laissant derrière lui un riche palmarès et surtout, une dignité d’un grand joueur qui a su remplacer les départs des deux internationaux tunisiens évoluant au même poste, les Hamdai Hénia et Sassi Aleya.
B.Didéne