lundi , 18 octobre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Brahim Merad à partir de Sétif</span>:<br><span style='color:red;'>Les zones rurales connaissent un développement «réel»</span>

Brahim Merad à partir de Sétif:
Les zones rurales connaissent un développement «réel»

Le Chargé de mission à la Présidence de la République, Brahim Merad a indiqué lundi depuis la commune d’Ain Azal (sud de Sétif) que les zones rurales du pays connaissaient un processus « réel » de développement.

S’exprimant à la fin de sa visite de travail et d’inspection entamée hier (dimanche) à la wilaya de Sétif et après avoir suivi un exposé sur plusieurs projets de développement programmés dans la zone d’ombre Tazila (Ain Azal), M. Merad a déclaré que ½la campagne algérienne enregistre une véritable révolution de développement». Le développement des zones rurales consistait en ½l’ouverture de milliers de chantiers dans divers domaines de développement qui ont permis l’emploi de nombreux jeunes, en vue d’améliorer le niveau de vie des citoyens », a-t-il détaillé. En réponse aux préoccupations des habitants des zones d’ombre qui se sont taillé la part du lion lors de cette visite dans les communes de Beïda Bordj et Ain Azal, le même responsable a rassuré que toutes les zones classées ½zone d’ombre» ont été recensées et leurs besoins ont été définis. Les travaux des projets en cours dans ces zones seront achevés d’ici à la fin de 2021 ». Dans le même cadre, M. Merad a assuré aux citoyens que ½ tous les projets programmés dans ces zones seront concrétisés sur le terrain et que le processus de développement est permanent et touchera toutes les zones classées zones d’ombre». Lors de l’inauguration d’une école primaire réalisée par un bienfaiteur d’Ain Azal, M. Merad a salué l’initiative, estimant qu’elle ½renforce les efforts de l’Etat en matière d’amélioration des zones d’ombre ». Il avait entamé sa visite hier dans le chef-lieu de Sétif en inspectant plusieurs projets de développement destinés aux zones d’ombre dans les communes d’Amoucha, Djemila et El-Eulma tandis qu’il a visité lundi les communes de Beïda Bordj et Ain Azal, dont les plus importants projets sont ceux du secteur de l’énergie. Les projets enregistrés dans le secteur de l’énergie au profit des zones d’ombre au titre l’exercice 2021 sont très importants. Sétif est parmi les premières wilayas dans ce domaine. Parmi ces projets, 19 projets de raccordement de 3470 foyers au réseau de gaz naturel à un coût de réalisation de plus de 798 millions Da et 18 projets de raccordement à l’électricité au profit de 423 foyers.