mercredi , 25 novembre 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Body building | Tournoi international «Diamant Cup Algérie IFBB»  Hôtel Méridien - Oran</span>:<br><span style='color:red;'>L’Algérie remporte la première place</span>
© OT / Adda

Body building | Tournoi international «Diamant Cup Algérie IFBB» Hôtel Méridien - Oran:
L’Algérie remporte la première place

Pour la première fois, l’Algérie a abrité le tournoi international, La «diamant Cup Algérie IFBB», de men’s physique, body-classique et bodybuilding.

Cette compétition internationale de la beauté du corps, ouverte aux fédérations affiliées à l’IFBB, des pays d’Afrique, de  Méditerranée et du Moyen-Orient, a été organisée à l’hôtel Méridien samedi passé, par la Fédération Algérienne de Bodybuilding, Power lifting et Fitness, (FABBFPL), sous le patronage du MJS et en collaboration avec la DJSL. Le coup d’envoi de la compétition a été donné, par le MJS, M. El Hadi Ould Ali, en présence des représentants de l’instance internationale de la discipline, des pays hôtes et des représentants des autorités locales.
Ont pris part à cette manifestation sportive, 91 athlètes représentant 10 pays, dont l’Algérie le pays organisateur. L’Algérie s’est présentée en force, avec un total de 70 athlètes. Pour rappel, certains de nos athlètes ont déjà honoré le pays, dans de précédentes compétitions internationales. Ils ont décroché 7 fois le trophée africain, et la 8e place au championnat du monde. Les bons résultats enregistrés par nos culturistes, prouvent que l’Algérie a désormais les capacités, de se faire représenter par ses athlètes, avec honneur, dans les différentes compétitions internationales, et même à organiser  de grands événements. Ce sport qui a le soutien, de son excellence le président de la république, M. Abdelaziz Bouteflika et du MJS, est très prisé par nos jeunes. Il est en constante progression, et commence s’affirmer au niveau mondial. Certains champions se sont illustrés et bénéficié de  la carte « Elite Pro ». Il s’agit des trois premiers de chaque spécialité, à savoir, le  bodybuilding, le Body-classique et le Men’s physique.
B. Sadek
Ils ont dit :



Sid Ahmed Messaouer, entraineur National « On a relevé le défi, et réussi à atteindre notre objectif, malgré l’absence de quatre de nos professionnels, qui avaient bénéficié de leur carte pro en 2017. Nos athlètes se sont bien illustrés, grâce au bon travail, et à leur bonne participation aux tournois internationaux, qui leurs ont permis d’améliorer leurs performances. On veut faire bonne figure aux grands tournois, comme les championnats du monde, celui d’Arnold Classic et Olympia amateur. On a aussi fait un grand pas, dans le Men’s Physique, une autre spécialité, qui était il y a peu de temps encore méconnue en Algérie. Notre première compétition dans cette spécialité, c’était en 2017 à Bord Bou Arreridj, avec la présence d’un nombre important de participants. Désormais, après avoir fait bonne figure, nos objectifs seront revus à la hausse, et je félicite les vainqueurs ».
Chamssedine El Bey, vainqueur Algérien en Boby Building International 100kg club Belge « Je suis un algérien et réside en Belgique. Je suis là, pour participer à cette compétition internationale, pour la première fois. On ma mis dans les meilleures conditions possibles. C’est le sponsor Golden Body DZ, qui ma proposé, pour participer à ce tournoi, en tant que Belge, mais comme la Belgique ne fait pas partie des pays méditerranéens, alors je me suis mis en contact, avec la fédération algérienne, qui ma autorisé à participer sous les couleurs de l’Algérie. Désormais, je fais partie de l’équipe nationale algérienne. Je suis drivé par un entraineur Belge, Ferdi Robeyns, avec lequel j’ai énormément progressé. Je n’ai pas trouvé de difficultés pour m’imposer, durant cette compétition et à remporter l’Overall en Body building, dans la catégorie des plus de 100kg ».
Rehahla Merouane, Vainqueur international -75kg, club Sétif Body Classic « Cette consécration n’est pas venue par hasard. Le mérite revient aussi à mon entraineur, Wahbi Zoghbi, considéré comme le grand frère, qui reste de tout temps à mes côtés. Je reste confiant pour mes futures échéances internationales, que je vais aborder maintenant en toute sérénité. Ce sport nécessite un travail laborieux et pénible, alors, on ne doit pas se décourager, pour arriver au bonheur de gagner. Je suis heureux de me retrouves à Oran, cette merveilleuse ville chaleureuse. Je félicite tous les vainqueurs, qui se sont bien comportés, surtout ceux qui ont bénéficié de la carte Pro ».