dimanche , 14 août 2022

L’Algérie, une nation qui pèse

Parmi les conviction que le président de la République a exprimé on retiendra celle relative à la place et le poids de l’Algérie sur les scènes maghrébine, africaine, arabe et méditerranéenne. Le chef de l’Etat ne fait aucune concession lorsqu’il s’agit de notoriété de l’Algérie. Pour l’avoir personnellement constaté à l’occasion de sommets internationaux, le président Tebboune connaît bien la force d’attraction de notre et pays et sa capacité à se faire entendre. Ce n’est donc pas un bruit de propagande lorsque le chef de l’Etat évoque sans sourciller le statut de puissance régionale de l’Algérie. l’influence de l’Algérie sur son environnement géopolitique n’est pas une vue de l’esprit. Elle existe bel et bien et l’on a pris la mesure lors du double événement des jeux méditerranéens d’Oran et les célébrations du 60e anniversaire de l’indépendance du pays. On aura, en effet, constater le débordement des réseaux sociaux de belles images et de témoignage de respect de la part de la planète entière en direction de l’Algérie.
Un épisode que les ennemis de l’Algérie auront eu beaucoup de difficultés à contrecarrer. Mais cela ne les empêchera jamais de tenter encore et encore de dépeindre une fausse image du pays, en le présentant comme un État hors du temps, coincé à l’ère de l’Union Soviétique, démembré économiquement, sclérosé politiquement et arrièré socialement. Les Algériens ont magistralement prouvé le contraire sur les trois plans. Et cette démonstration aura été tellement fabuleuse que le monde entier a bien vu l’émulation entre le pouvoir politique et la société. Une cohésion qui ne relève pas de la soumission, mais de la pleine adhésion volontaire de l’un à l’autre. Les Algériens ont festoyé joyeusement, montrant l’image d’un peuple satisfait de son vécu, mais pas forcé à suivre des directives. Ils ont exprimé une très grande tolérance et une ouverture d’esprit à l’endroit des invités de l’Algérie.
Ce même peuple a également fait savoir au monde entier l’attachement qu’il a pour son Armée nationale populaire. Il l’a fait en toute bonne volonté, sans pression d’aucune sorte et avec une immense fierté de voir l’héritière de l’Armée de libération nationale aussi fortement outillée pour défendre la souveraineté de la nation aux 5 millions de martyrs.
Cela pour dire que les citoyens et leur président sont très impliqués, d’une manière ou d’une autre, dans la guerre hybride que nous mènent des officines malfaisantes. Ils ont pendant longtemps dépeint un peuple fatigué et un Etat incompétent qui ne sait rien faire d’autre que d’acheter la paix sociale. Ils ont échoué. Et aujourd’hui l’Algérie a largement montré que c’est un peuple éclairé, un État fort, une armée puissante… Une grande nation !
Par Nabil.G