samedi , 2 juillet 2022
<span style='text-decoration: underline;'>JM-Oran-2022 / Karaté Do</span>:<br><span style='color:red;'>L’Algérie vise le podium</span>

JM-Oran-2022 / Karaté Do:
L’Algérie vise le podium

L’équipe algérienne de karaté do vise le podium,  et aspire à bien représenter l’Algérie lors des Jeux méditerranéens JM-2022  d’Oran (25 juin – 6 juillet) en dépit de la difficulté de la mission face à  des nations plus aguerries, selon la Fédération algérienne de la discipline  (FAK).

«Nos athlètes seront face à un véritable défi à Oran, où ils vont se mesurer à des athlètes de très haut niveau. Il ne faut pas se voiler la face, la mission ne sera pas facile et la concurrence sera rude pour se disputer les médailles qui seront mises en jeu. Les membres de la sélection sont conscients de la tâche qui les attend et vont tout faire pour réaliser nos objectifs», a affirmé à l’APS le Directeur technique national (DTN) de la FAK Abdallah Saïdji. «Les JM verront la présence des meilleurs karatékas sur le plan méditerranéen, à l’image de l’Egypte, du Maroc, de l’Espagne, de la France, et de l’Italie, entre autres. Depuis la réouverture des salles sportives, suite à l’amélioration de la situation sanitaire liée au Covid-19, nous avons effectué des stages de préparation pour être prêts pour cette échéance», a-t-il expliqué. Selon le DTN, les athlètes étrangers devant prendre aux JM d’Oran, n’ont pas marqué un arrêt en raison du Covid-19, puisqu’ils ont continué à s’entraîner, en suivant des méthodes modernes (récupération, nutrition, et le suivi médical et psychologiques, ndlr), alors que les sportifs algériens se sont entraînés en solo avec les moyens de bord, ce qui constitue une grande différence. «Les athlètes ont repris rapidement les entraînements après la crise sanitaire du Covid, pour se préparer en prévision des JM mais également en vue des prochaines échéances à moyen terme pour la sélection des jeunes», a-t-il souligné. L’équipe nationale (messieurs et dames) a pris part récemment au tournoi open (série 1) qui s’est déroulé au Caire (Egypte) pour améliorer son classement mondial, suivi d’un regroupement en prévision du rendez-vous méditerranéen. Par ailleurs, l’entraîneur égyptien de l’équipe nationale de kumité Mohamed Abderegal a indiqué sur la préparation : «Nous avons entamé des préparatifs intenses avant le tournoi du Portugal suivi d’un stage en Egypte et en Jordanie, avec la participation d’athlètes égyptiens et chiliens, en vue des JM d’Oran et des futures échéances». «La politique de la Fédération consiste à préparer trois sélections nationales de jeunes, dont l’âge varie entre 19 et 22 ans, qui seront engagés au prochain championnat du monde (juniors) prévu au mois d’octobre prochain en Turquie, dont l’objectif est de se qualifier au dernier carré».
Le technicien égyptien a souligné que le travail effectué, en compagnie des membres du staff, a été axé sur le plan physique et psychologique, «ce dernier volet est assuré par un expert égyptien, qui est en contact avec les athlètes par internet, nous sommes en train d’appliquer la méthode des sélections mondiales en matière de préparation». Enfin, la FAK va arrêter la liste finale des athlètes (10 catégories de poids en messieurs et dames) qui seront retenus pour les JM d’Oran, après le retour de l’équipe nationale d’Egypte.