mardi , 16 août 2022
<span style='text-decoration: underline;'>Sidi Bel-Abbes</span>:<br><span style='color:red;'>Lancement de la campagne moisson-battage de la saison agricole actuelle</span>

Sidi Bel-Abbes:
Lancement de la campagne moisson-battage de la saison agricole actuelle

La wilaya de Sidi Bel-Abbes a lancé, lundi, la campagne moisson-battage de la saison agricole 2021-2022, à partir d’une exploitation agricole de la commune de Aïn Trid, a-t-on constaté.

Une récolte de plus de 1,5 million de quintaux (qx) de céréales est prévue sur une superficie estimée à 195.000 hectares réservée à cette culture, cette année dans la wilaya de Sidi Bel-Abbes, dans le cadre de la saison agricole en cours, a indiqué le directeur des services agricoles (DSA), Moussoumi Belguendouz. Le lancement de la campagne moisson-battage a été précédé par une bonne préparation et une mobilisation d’importants moyens humains et matériels, a affirmé M. Belguendouz, signalant que 22 points sont réservés pour la collecte de plus de 1,8 million qx de céréales. Il a également fait savoir que 445 engins dont 73 appartenant aux coopératives de céréales et des légumes secs (CCLS) ont été mobilisés pour cette campagne, en plus de la mobilisation de matériels de transport. Le wali, Mustapha Limani, qui a donné le coup d’envoi de la campagne moisson-battage, a insisté sur l’accompagnement de cette opération par les comités locaux de lutte contre les incendies de forêts, ainsi que sur la mobilisation des moyens nécessaires d’intervention en cas d’incendie, dans le cadre de la réactivation du plan d’organisation de secours. Il a également mis l’accent sur le renforcement des points de collecte des céréales et la réservation de silos supplémentaires pour renforcer les capacités de stockage de quatre coopératives de la wilaya. En outre, M. Limani a appelé à la nécessité d’accompagner les agriculteurs au niveau des points de collecte, de créer un couloir vert pour recevoir la récolte d’orge au niveau de tous les points de collecte, d’encourager les agriculteurs à livrer leurs récoltes aux CCLS, d’intensifier le contrôle des moulins traditionnels ainsi qu’au niveau des lieux de stockage de céréales, dans le cadre des comités mixtes et d’empêcher le transfert sans autorisation de la récolte, en dehors de la wilaya.