dimanche , 28 février 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah: </span>:<br><span style='color:red;'>«L’ANP s’attelle à ancrer l’esprit de Novembre parmi les jeunes générations»</span>
© Photo fournie par l'Armée

Le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah: :
«L’ANP s’attelle à ancrer l’esprit de Novembre parmi les jeunes générations»

Le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale a mis en exergue le rôle de l’institution militaire pour perpétuer les valeurs suprêmes de la Révolution de 1 novembre 1954.

« Le Haut Commandement de l’Armée s’attelle à ancrer l’esprit de notre glorieuse Révolution de Novembre et ses valeurs nobles parmi les jeunes générations », a déclaré le vice-ministre de la Défense lors d’un colloque historique intitulé «Le 1er Novembre dans l’histoire militaire…valorisation de l’expérience», tenu hier au Cercle militaire, à Alger.
«Nous sommes parfaitement conscients au sein de l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de libération nationale et nous nous attelons sans répit et avec l’aide d’Allah Le Tout-Puissant, à ancrer l’esprit de notre Glorieuse Révolution de Novembre et ses valeurs nobles parmi les jeunes générations loyales et leur permettre de comprendre le message de Novembre et d’identifier ses dimensions et sa grandeur», a déclaré le général de corps d’armée.
Et d’ajouter : «Notre Révolution mérite d’être glorifiée et notre Armée a droit, aujourd’hui et à jamais, d’être fière de ses profondes racines qui ont su concrétiser cette épopée en l’occurrence l’Armée de Libération nationale. La flamme de cette fierté brillera autant que rayonnera la grandeur du rôle pionnier assigné à l’Armée nationale populaire», a-t-il souligné. Le vice-ministre de la Défense a affirmé que «la glorieuse Révolution du 1er Novembre a tracé, avec tout ce qu’elle porte comme nobles valeurs humaines et ferme détermination, la voie de la victoire éclatante et a fait subir au colonisateur français, avec toute sa barbarie et son atrocité, l’amertume de la défaite et l’a obligé à rebrousser chemin et repartir avec le goût de l’inachevé».
Il a relevé que la place que la Révolution algérienne occupe dans l’histoire du monde «témoigne clairement de la noblesse de ses valeurs et de la grandeur de ses événements et de ses dimensions».
Le général de corps d’armée a affirmé que le Haut Commandement de l’ANP «continuera avec persévérance et à la lumière du soutien indéfectible de Son Excellence le président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, à veiller à l’ancrage de la conscience historique chez les personnels militaires afin qu’elle constitue la voie éclairée et inéluctable avec laquelle seulement on a la conviction que l’Etat algérien indépendant avec tous ses fondements et ses institutions constitutionnelles issues de la Révolution du 1er Novembre, et dont les bases sont reconfigurées, aura toujours besoin de ses fils dévoués dans l’ensemble du territoire algérien avec à leur tête, les hommes de l’Armée nationale populaire, et ce, pour renforcer les rangs et booster les efforts soutenus de synergie et de cohésion visant le raffermissement de ses structures et la sauvegarde de notre cher legs».
Alger: Samir Hamiche