dimanche , 14 août 2022
<span style='text-decoration: underline;'>Le président visite la Foire de la production nationale</span>:<br><span style='color:red;'>L’Armée en exemple et la jeunesse en priorité </span>
© D.R

Le président visite la Foire de la production nationale:
L’Armée en exemple et la jeunesse en priorité 

«Nous allons créer le maximum d’incubateurs dans toutes les grandes villes du pays, qui seront parrainés par un ministère des start-up et de la micro-entreprise», a indiqué le président de la République.

Première sortie du président de la République et premières déclarations sur le modèle économique qu’entend construire le chef de l’Etat. Abdelmadjid Tebboune. En quelques phrases, il a esquissé l’avenir industriel du pays, tracé les priorités et mis le doigt sur quelques plaies. Il faut agir, semblait dire le Président en substance et pour ce faire, il montre la voie. L’exemple de réussite à suivre est à prendre, non pas ailleurs, mais auprès de l’ANP. En effet, Abdelmadjid Tebboune a clairement affirmé que le secteur des industries militaires en Algérie doit «servir de modèle aux opérateurs industriels en matière d’intégration». Au niveau du pavillon des entreprises de l’industrie militaire, il a estimé que «l’industrie militaire constitue la locomotive de l’industrie nationale». Ce qui n’est manifestement pas le cas de l’industrie civile où, dira le chef de l’Etat, «certains projets ne peuvent être qualifiés d’industrie, car il s’agit simplement d’une importation masquée».
Pour garantir une réelle relance de l’activité économique génératrice de richesse, M.Tebboune mise sur les jeunes et s’en donne les moyens. A ce propos, il a annoncé la création d’un département ministériel dédié aux start-up et à la micro-entreprise, ainsi que des incubateurs dans toutes les grandes villes du pays. «Nous allons créer le maximum d’incubateurs dans toutes les grandes villes du pays, qui seront parrainés par un ministère des start-up et de la micro-entreprise», a-t-il indiqué. Echangeant avec les patrons de Startup présents à la Foire, il a fait savoir son intention de créer une banque spécifiquement dédiée au financement à l’accompagnement des jeunes porteurs de projets. «Cette banque de start-up sera un partenaire qui vous suivra et vous encouragera dans la concrétisation de vos projets», a précisé le chef de l’Etat.
L’efficacité économique rime, à bien comprendre le discours du Président, avec la lutte contre le gaspillage. A ce propos, il a dénoncé le gaspillage du pain. «Acheter du blé pour gaspiller le pain est une perte en devises», a-t-il déclaré. Il faut savoir que les importations nationales en blé tendre avoisinent 6,2 millions de tonnes annuellement. D’autre part, M. Tebboune a abordé le secteur de l’habitat en soulignant la nécessité d’accélérer la réalisation des projets inscrits avec des critères répondant aux normes.
Sur un autre chapitre, le président de la République a ordonné la réouverture de l’ensemble des aérogares inexploitées au niveau national afin de dynamiser le trafic aérien concernant les vols intérieurs. Il a, à ce propos, instruit le P-dg d’Air Algérie Bakhouche Allèche, pour l’ouverture des aérogares aux dessertes quotidiennes estimant «intolérable» de construire des aéroports au niveau national sans que ceux-ci soient opérationnels et desservis quotidiennement. «Chaque aéroport doit accueillir au moins un vol quotidien pour faciliter le déplacement des citoyens», a insisté M. Tebboune.
Il y a lieu de préciser enfin que la 28ème édition de la FPA 2019 est placée sous le slogan «Algérie : une économie diversifiée, innovante et compétitive». Elle se tient jusqu’au 28 décembre avec la participation de 467 entreprises algériennes publiques, privées et start-up, sur une superficie globale de 22.352 m2.
Nadera Belkacemi