dimanche , 28 février 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Ligue 2</span>:<br><span style='color:red;'>L’ASM Oran doit confirmer sur le terrain son statut de favori</span>

Ligue 2:
L’ASM Oran doit confirmer sur le terrain son statut de favori

L’ASM Oran est dans l’obligation de «justifier sur le terrain» son statut de favori à l’accession en Ligue 1 de football, a estimé dimanche son entraîneur Kamel Mouassa.

«Certes, notre équipe est favorite pour la montée en Ligue 1, mais c’est la réalité du terrain qui tranchera les heureux lauréats en fin de saison», a déclaré le coach à l’APS. Il s’agit là, selon le même technicien, d’un «message à l’adresse des joueurs, censés redoubler d’efforts et garder leur concentration tout au long de l’exercice pour atteindre l’objectif fixé, surtout que la bataille autour des deux tickets donnant accès à l’élite sera très rude». Les leaders des trois groupes qui composent la Ligue 2 cette saison disputeront des play-offs à l’issue du championnat pour désigner les deux formations qui accéderont en fin de saison, suivant le système de compétition appliqué cette saison dans ce palier, rappelle-t-on. L’ASMO a obtenu, samedi, sa première victoire de la saison après avoir battu en déplacement la JSM Tiaret (2-1), se rachetant du nul concédé lors de la première journée face au RCB Oued R’hiou (0-0). Une contre-performance que le coach Mouassa, qui a réussi l’accession en Ligue 1 avec l’ASMO en 2014, a imputé à la non qualification, lors de cette rencontre, des nouvelles recrues, l’obligeant à aligner une équipe composée essentiellement de joueurs issus de la catégorie des moins de 21 ans. La direction de la formation de hai «M’dina J’dida» n’a obtenu les licences de ses 13 nouveaux joueurs que jeudi passé, après s’être acquittée d’une somme de 13 millions de dinars, soit 50% des dettes du club envers d’anciens joueurs, pour lever l’interdiction de recrutement dont elle faisait l’objet. En revanche, l’entraîneur Mouassa, qui a rejoint le club quelques jours seulement avant le début du championnat, a dirigé pour le deuxième match de rang ses poulains à partir des tribunes. L’enfant de Guelma devrait bénéficier de sa licence au cours de cette semaine, «après la signature de son contrat dans les prochaines heures», a-t-on appris de la direction des «Vert et Blanc».