mercredi , 28 octobre 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Pour démarrer la nouvelle saison</span>:<br><span style='color:red;'>L’ASMO a besoin de 50 millions de DA</span>
© Ouest Tribune

Pour démarrer la nouvelle saison:
L’ASMO a besoin de 50 millions de DA

L’ASM Oran, toujours en butte à des problèmes financiers, aura besoin d’au moins de 50 millions de DA pour honorer ses différents engagements durant l’actuelle intersaison, a-t-on appris dimanche auprès de la direction de ce club de Ligue 2 algérienne de football «Mobilis».

Selon le président du Conseil d’administration de l’ASMO, Mohamed El Morro, «les dirigeants déploient d’énormes efforts pour parvenir à collecter cette somme et permettre par là même à l’équipe de démarrer dans de bonnes conditions la nouvelle saison». Déjà, et contrairement à la quasi-totalité des clubs des deux premiers paliers, les gars de «M’dina J’dida» ne sont pas encore fixés sur leur lieu de stage, eux qui ont débuté tardivement la préparation du prochain exercice. «Une chose est sûre : le stage d’intersaison aura lieu en Algérie. On n’a pas les moyens pour s’offrir un stage à l’étranger comme c’est le cas pour les autres clubs», a encore précisé El Morro. Par ailleurs, après avoir bouclé sa première semaine aux commandes techniques de l’équipe, le nouvel entraineur de l’ASMO, Mounir Zeghdoud, a déjà remis en cause la composante de l’effectif mis à sa disposition. Selon ce technicien, qui avait raté de peu l’accession en Ligue 1 avec la JSM Béjaïa la saison passée, «il y a urgence de renforcer l’effectif avec au moins quatre joueurs d’expérience, tout en libérant autant d’éléments aussi», a-t-il prévenu. La direction asémiste est censée ainsi agir rapidement pour satisfaire la doléance de son coach, au moment où les moyens à bord sont très limités. Un véritable handicap qui pousse les dirigeants oranais à revoir d’ores et déjà leurs ambitions à la baisse. «Il est clair qu’au vu de la situation que traverse le club, nous n’allons pas nous montrer trop gourmands en prévision de la saison prochaine. Nous nous sommes entendus d’ailleurs avec le nouvel entraineur de faire en sorte d’assurer tôt notre maintien en Ligue 2.