mercredi , 22 septembre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Ligue 1/USM Bel-Abbes</span>:<br><span style='color:red;'>L’aveu d’impuissance de l’entraineur Slimani</span>

Ligue 1/USM Bel-Abbes:
L’aveu d’impuissance de l’entraineur Slimani

L’USM Bel-Abbes, qui a enregistré un relatif réveil depuis notamment l’arrivée de l’entraineur Sid Ahmed Slimani , est revenue à la case départ en concédant deux défaites de rang s’exposant sérieusement à la relégation en Ligue 2 de football.

L’entraineur Slimani lui-même a avoué les «limites» de son équipe à l’issue de la rencontre face au CR Belouizdad, soldée par une défaite à domicile (2-0), dimanche dans le cadre de la 29e journée du championnat. «Il faut reconnaitre que nous sommes en train de jouer avec les moyens à bord. Nous avons un effectif très réduit, et avec la programmation d’un match tous les trois jours, notre situation s’est compliquée davantage au point où nous nous retrouvons contraints d’aligner des joueurs blessés», a expliqué le coach de la «Mekerra». C’est ce qui s’est d’ailleurs produit contre le champion sortant lorsque le premier responsable technique de la formation de l’Ouest du pays a dû aligner quatre éléments blessés «faute de solutions de rechange», a-t-il précisé. C’est en toute logique donc que les protégés de Slimani s’inclinent pour le deuxième match de rang, après avoir perdu le précédent contre un concurrent direct dans la course au maintien, à savoir, le WA Tlemcen (3-1).
Pourtant, l’espoir de se maintenir dans la cour des grands est renait à l’USMBA, il y’a quelques semaines, notamment après l’arrivée de Slimani, le quatrième coach à avoir pris en mains la barre technique de cette équipe cette saison.
Néanmoins cet espoir est en train de se fondre comme neige au soleil vu que l’écart séparant les gars de Sidi Bel-Abbès, 18es au classement, du premier non relégable, le NA Hussein-Dey, est désormais de cinq unités.
L’entraineur Slimani, qui avait déjà sauvé l’USMBA d’une situation semblable lors de l’avant-précédente saison, s’est dit lui-même «persuadé de la difficulté de la mission cette fois-ci».
«Nous aurons encore à affronter un autre adversaire de renom (l’USM Alger) lors de la prochaine journée, de surcroît en déplacement, ce qui rendra encore compliquée nos affaires, même si mes joueurs se donnent à chaque fois à fond, mais on ne peut pas leur demander plus de ce qu’ils ont comme potentiel», a-t-il encore dit.