vendredi , 27 mai 2022
<span style='text-decoration: underline;'>Face aux campagnes médiatiques et plans hostiles</span>:<br><span style='color:red;'>Le chef d’état major appelle à la mobilisation des Algériens</span>

Face aux campagnes médiatiques et plans hostiles:
Le chef d’état major appelle à la mobilisation des Algériens

Le chef d’état major précisera que ces derniers «planifient toutes sortes de conspirations et de complots contre notre pays». Ils agissent «avec la complicité des organisations terroristes et des organismes traîtres dont la finalité est de mettre en échec tout projet national visant à mettre en place des institutions fortes et efficaces».

Les charges médiatiques inondées et dirigées contre l’Algérie font partie d’une guerre qui est faite à l’Algérie pour la déstabiliser. C’est en substance le propos du général de corps d’Armée, Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’ANP. Prononçant l’allocution en ouverture du séminaire sur «Les campagnes médiatiques hostiles et la stratégie de riposte», organisé au Cercle de Garnison- Aïn Naâdja, le chef d’état-major souligné l’urgence de «riposter et faire face à l’ensemble des campagnes médiatiques et des plans hostiles» à notre pays.
Le communiqué du ministère de la défense qui rend compte du discours du général de corps d’armée note l’importance du «renforcement de notre unité nationale et le raffermissement de notre front interne», en parallèle du «maintien de la dynamique de développement dans laquelle l’Algérie nouvelle s’est inscrite, et l’atteinte des objectifs escomptés», sont autant d’impératif nécessaire à «la mobilisation de tous les secteurs de l’Etat, sans exception, avec à leur tête le secteur de l’information, devenu incontournable dans cette phase cruciale, afin de riposter et faire front à l’ensemble des campagnes médiatiques et aux plans hostiles visant la sécurité et la stabilité du pays», a déclaré le chef d’état major.
Il y a dans cet impératif une obligation de mobilisation, dont le principal objectif sera d’«éclairer l’opinion publique nationale sur les complots et conspirations fomentés», a souligné le chef d’état-major, pour qui l’engagement patriotique de «toutes les franges de la société algérienne pour s’engager dans les efforts nationaux» est nécessaire à l’effet de «la concrétisation des ambitions populaires et à mettre l’Algérie nouvelle sur le chemin du progrès et de la prospérité».
Ce mur de défense sociétal est déterminant dans la sauvegarde de la souveraineté du pays. Le séminaire, fait remarquer Said Chanegriha, «nous fait remémorer l’un des événements phares de notre glorieuse Révolution de libération, en l’occurrence les manifestations du 11 Décembre 1960, qui ont constitué une étape cruciale dans le combat libérateur de notre valeureux peuple». Un événement historique qui a placé le peuple algérien dans une posture révolutionnaire grâce à la «confiance absolue en ses dirigeants, et a confirmé son unité, sa cohésion, sa cohérence et son attachement à sa Révolution bénie», a rappelé le Général de Corps d’Armée.
Le Général de Corps d’Armée a également évoqué un autre événement qu’a connu notre pays à savoir l’organisation des élections des Assemblées Populaires Communales et wilayales, qui constituent une autre pierre angulaire et une étape intrinsèque pour le progrès de notre pays et pour bâtir ses bases solides.
«Ceci est le fruit de l’ambition et de l’aspiration des Algériens au changement et à l’édification de l’Algérie Nouvelle dont les repères ont été dressés par Monsieur le Président de la République, Chef Suprême des Forces Armées, Ministre de la Défense Nationale», a-t-il insisté.
Pour le Général de Corps d’Armée, cette démarche qui, désormais, «constitue une source d’agacement pour les ennemis de la patrie». Il précisera que ces derniers «planifient toutes sortes de conspirations et de complots contre notre pays». Ils agissent «avec la complicité des organisations terroristes et des organismes traîtres dont la finalité est de mettre en échec tout projet national visant à mettre en place des institutions fortes et efficaces», fait remarquer le chef d’état-major. A ce titre, a-t-il noté, «nous devons être dévoués à notre patrie et accomplir, avec abnégation, nos devoirs envers elle. Nous devons également être à la hauteur des sacrifices de nos valeureux Chouhada, afin que l’histoire nous rende justice et écrive que nous avions su préserver le legs, que nous étions loyaux à l’Algérie, rien qu’à l’Algérie». Un serment qui en dit long sur l’engagement de l’ANP dans la sauvegarde de la nation, mais également sur l’exceptionnelle complexité de la situation géopolitique dans la région et les menaces qui guettent le pays.
Yahia Bourit