mardi , 25 janvier 2022
<span style='text-decoration: underline;'>Education nationale</span>:<br><span style='color:red;'>Le Cnapeste annonce une grève dès le 25 janvier</span>

Education nationale:
Le Cnapeste annonce une grève dès le 25 janvier

Après plus d’un mois de trêve, le Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l’éducation (Cnapeste) revient à la charge et annonce une grève dès le 25 du mois en cours.

En effet, le Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l’éducation (Cnapeste) a annoncé hier dans un communiqué, la reprise de son mouvement de protestation hebdomadaire dès les 25 et 26 du mois en cours.
Le syndicat qui dénonce le silence de la tutelle exprime son mécontentement de la situation des enseignants et personnels du secteur de l’Education nationale. Le Cnapeste a en outre annoncé qu’il ne mettra pas fin à son mouvement de protestation tant qu’ils n’aura pas obtenu satisfaction de ses revendications par la tutelle. Ainsi, le bureau national du syndicat a lancé un appel pour ses représentants au niveau des différentes wilayas afin de se mobiliser pour la réussite de cette action de protestation. Le Cnapeste a appelé également au boycott de la correction et de la remise des notes des examens.
Le syndicat réclame par ailleurs plus de postes budgétaires et la promotion des personnels du secteur tel que convenu entre le Cnapeste et le ministère de tutelle. Le Cnapeste insiste aussi sur l’amélioration du pouvoir d’achat et l’augmentation des salaires des enseignants de manière à leur garantir une situation digne. Ceci permettra à l’enseignant d’exercer ses nobles fonctions, en revoyant le salaire minimum et en évaluant le point indicatif. Le syndicat déplore ce qu’il qualifie « d’incohérence, d’hésitation, d’ambiguïté et d’opacité qui entourent la décision de la tutelle ».
Noreddine O