dimanche , 28 février 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Présidence de la CAF</span>:<br><span style='color:red;'>Le comité exécutif pour un contrôle des candidatures par la Fifa</span>

Présidence de la CAF:
Le comité exécutif pour un contrôle des candidatures par la Fifa

Le Comité Exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) réuni vendredi à Yaoundé (Cameroun) a accepté la décision du Comité d’urgence, qui a appelé la Commission de Gouvernance à soumettre ses décisions à la Commission de contrôle de la Fifa.

«Le Comité exécutif a ratifié la décision du Comité d’Urgence de la CAF qui dispose que la Commission de Gouvernance de la CAF devra soumettre à la Commission de Contrôle de la Fifa les candidatures reçues pour le Poste de président de la CAF, étant entendu que le président de la CAF a vocation à devenir le Vice-Président de la Fifa», indique le communiqué de l’instance à l’issue de ces travaux. «La Commission de Gouvernance de la CAF devra déterminer dans les plus brefs délais en lien avec la Commission de Contrôle de la Fifa une date d’officialisation de la liste définitive de tous les candidats à toutes les élections», a ajouté la même source. Le président de la Commission de Gouvernance de la CAF, l’Ivoirien Michel Brizoua Bi avait fait part de son désaccord avec le comité d’urgence sur l’interprétation de son avis sur les candidatures dans le cadre de l’élection à la présidence de l’instance dirigeante du football continental. Dans un courrier signé de son président, la commission de gouvernance de la CAF estime que cette interprétation du Comité d’urgence «procède d’une malheureuse erreur de lecture des dispositions statutaires» de l’instance continentale. La commission de gouvernance de la CAF avait validé les candidatures du président de la Fédération sénégalaise de football, Augustin Senghor, et de l’ancien président de la Fédération ivoirienne de football, Jacques Anouma. Elle avait en même temps décidé de soumettre à des vérifications supplémentaires les candidatures du président de la Fédération de football de la République islamique de Mauritanie, Ahmed Yahya, et du Sud-africain Patrice Motsepe. Ces deux dirigeants sont convoqués au Caire le 28 janvier prochain, alors que la candidature du président sortant Ahmad a été invalidée, avait précisé la commission de gouvernance de l’instance dirigeante du football africain. Dans un Tweet, le président de la Fédération mauritanienne de football avait décidé de se rendre «avec enthousiasme» à la convocation de la Commission de gouvernance de la CAF.