jeudi , 18 août 2022
<span style='text-decoration: underline;'>MCO</span>:<br><span style='color:red;'>Le confinement et le Ramadhan chamboulent la préparation des joueurs</span>

MCO:
Le confinement et le Ramadhan chamboulent la préparation des joueurs

En raison du prolongement du confinement qui s’achemine vers sa cinquième semaine, en plus du mois de Ramadhan, le staff technique du Mouloudia d’Oran est dans l’obligation de trouver des solutions, notamment un nouveau plan de travail individuel de préparation pour les joueurs.

En effet, les camarades de Legraa, sont appelés à appliquer un nouveau programme, au regard du prolongement de la trêve. Staff technique et responsables du club sont dans l’embarras et n’arrivent pas à trouver des issues tant qu’aucune date de reprise de la complétion n’est fixée.

Il faut le dire, rester sans entraînement collectif depuis près de 40 jours et sans compétition, va à coup sûr, affaiblir les capacités physiques des joueurs, voire, leurs qualités, ce qui va les amener à se soumettre à un travail plus accentué. Il est question de faire bénéficier les joueurs un temps de repos en ce début de Ramadhan, afin de mieux se projeter par la suite sur une nouvelle préparation qui consiste à récupérer des forces.

Le responsable technique d’El Hamri Mecheri Bachir, sait très bien que ses joueurs ont besoin d’un nouveau plan de préparation individuelle. Le coach Hamraoui estime que la reprise ne va pas se faire avant la seconde quinzaine du mois de juillet, eu égard à la pandémie qui persiste. Il insiste pour dire que l’équipe est confrontée à une situation inattendue provoquée par la pandémie du COVID-19. De toutes les façons, une bonne préparation ne va pas se faire le mois de Ramadhan à cause du jeûne et du confinement.

De même qu’il faudrait tenir compte du fait que les joueurs n’ont pas perçu leurs dus impayés et sont par conséquent avec un moral au plus bas. Un problème qui va se répercuter sur leur préparation. Dans un autre registre et loin des joueurs, il se trame ces derniers jours, une guerre à distance entre des clans, autour de la présidence du conseil d’administration de la SSPA/ MCO.

Des mouvements sont actuellement constatés en coulisses, pour une présidence tant convoitée. La guerre à distance, se déroule entre 4 prétendants. En premier lieu, avec Chaouch Ghalem, l’ancien président du comité des supporters vers la fin des années 80 qui refait surface après tant d’années d’éclipse. Ce dernier, s’est mis sous les projecteurs lors de la dernière assemblée des actionnaires, qui devait se dérouler le mois de février au Sheraton.

Ghalem Chaouch s’appuie sur le soutien des supporters. Ce dernier trouve dans son sillage, le président du CSA/MCO Tayeb Mehiaoui, Youcef Djebbari, Sofiane Benamar, l’actuel président du WAM, aussi membre de l’assemblée des actionnaires du MCO, après avoir acheté les actions de Larbi Abdelillah et enfin l’ancien joueur Habib Benmimoun, qui espère être porté provisoirement à la présidence, en attendant que les choses ne s’arrangent au sein du club d’El Hamri. De toute façon, aujourd’hui, c’est la pandémie du coronavirus qui semble prendre le dessus et tant que ce mal n’est pas éradiqué, aucune action ou reprise n’est envisagée.
B.Sadek