lundi , 28 septembre 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Ain Beida</span>:<br><span style='color:red;'>Le manque d’eau persiste à l’AADL et au cimetière</span>
© OT / Adda

Ain Beida:
Le manque d’eau persiste à l’AADL et au cimetière

La coupure d’eau qui sévit dans les cités de l’AADL, près du cimetière d’Ain El Beida, persiste toujours.

Ce manque d’eau dans les robinets des appartements neufs donne bien du souci aux nouveaux acquéreurs. Ils rencontrent de grandes difficultés pour se procurer ce précieux liquide. La plupart d’entre eux, avec leurs bidons se dirigent vers le cimetière de Ain Beida qui est mitoyen à leurs habitations.
Ils profitent des fontaines du cimetière lors de ces coupures. Mais actuellement, depuis jeudi passé, même l’eau des fontaines du cimetière fait défaut. Alors, on se demande le « pourquoi » de cette coupure dans ce lieu, sachant que des familles investissent les lieux le jeudi et vendredi pour se recueillir sur les tombes de leurs proches et arroser les plantes, tout en sachant que les grands réservoirs d’eau d’Oran sont installés à Ain Beida recueillant l’eau du barrage de Beni Badel et de la retenue d’eau de l’Oued de la Tafna.En attendant, les habitants de ces nouvelles cités guettent avec impatience l’arrivée de ce précieux liquide.
Adda.B