lundi , 18 octobre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Match MCO-CRB</span>:<br><span style='color:red;'>Le ministère de l’Intérieur ouvre une enquête</span>
© D.R

Match MCO-CRB:
Le ministère de l’Intérieur ouvre une enquête

Le match MCO-CRB joué vendredi dernier, fait encore parler de lui. Suite aux incidents survenus lors et après le match, le Ministère de l’Intérieur et des collectivités locales vient de prendre les choses en main et a annoncé hier, l’ouverture d’une enquête pour définir les responsabilités, et prendre les mesures et décisions adéquates, concernant le phénomène de la violence dans les stades.

L’enquête concernera également le match JSK-MCA qui s’est déroulé au stade Chahid Hamlaoui, «Suite aux évènements tragiques, qu’ont connus les terrains de football ces derniers temps, plus particulièrement les deux matches joués au stade chahid Hamlaoui de Constantine et Ahmed Zabana d’Oran. Il a été décidé de l’installation d’une commission d’enquête afin d’examiner les causes de ces dépassements dangereux, définir les responsabilités et prendre les mesures et décisions adéquates, en vue de mettre fin à ce phénomène étranger à notre société», explique le communiqué. Notons, que les incidents qui ont éclaté à la suite du match MCO-CRB, se sont transformés en actes de vandalisme contre les biens publics. Les habitants de l’avenue Mekki Khelifa, reliant le stade Ahmed Zabana à Maraval, ont vécu l’enfer vendredi dernier après le match, quand des pseudos supporters, après la défaite, s’en sont pris aux abribus, 9 abribus ont été détruits, des panneaux de signalisation arrachés, des signaux de direction endommagés par des bandes dont la majorité était formées par des adolescents.
Ces derniers ont même posté leurs actes de vandalisme sur les réseaux sociaux. Des projectiles ont été jetés en direction des policiers, des mots grossiers entendus tout au long de ces vidéos, ce qui démontre que la violence dans les stades, est loin d’être vaincue dans notre pays. Les habitants de la cité «Lauriers Roses» et le boulevard de Maraval, sont habitués à ces scènes, «à chaque fois que le MCO perd, – des pseudos supporters – revenant du stade, lancent des pierres contre les véhicules et s’attaquent aux biens publics», nous dira un citoyen, avant d’ajouter: «les abribus sont détruits à chaque fois, ils sont réparés, mais encore une fois vendredi dernier, ils ont été saccagés à nouveau par ces supporters» dira-t-il. Il est à noter, que la circulation des véhicules et des bus a été arrêtée sur ce tronçon. «Quand des supporters en colère marchent sur cette route, aucun bus ou un véhicule ne passe, parce qu’il sera caillassé. Y en a marre de cette situation qui perdure à chaque défaite du MCO nous dira un propriétaire d’un magasin, qui a baissé rideau, le temps que tout rentre dans l’ordre. Il est à rappeler, que Les émeutes qui ont éclaté suite au match, ont fait 7 blessés, auprès des services de l’ordre, selon un communiqué de la sûreté de la wilaya, émis samedi dernier.
Les policiers ont été légèrement blessés après avoir reçu des projectiles de la part de quelques supporters du MCO. Ils ont reçu les premiers soins avant de quitter l’hôpital. Selon le même communiqué, un dispositif sécuritaire a été mis en place en présence de 25000 supporters du MCO et 2500 du CRB, à 17h37, l’arbitre a arrêté le match à la 82’ du temps de la partie, après avoir constaté des altercations entre les supporters des deux équipes, alors que le résultat était de 2-0 pour les visiteurs, les supporters des deux équipes, ainsi que les arbitres, ont été évacués du stade par la suite. Deux portables appartenant à deux arbitres, ainsi que des documents administratifs ont été récupérés par les policiers.
La sûreté de la wilaya dément les informations faisant état de l’envahissement du terrain, en affirmant que 3 mineurs se sont introduits dans le stade, avant d’être arrêtés par les policiers. Une enquête est en cours dans ce cadre, en coordination avec les instances juridiques.

Fethi Mohamed