mercredi , 5 août 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Mohamed Meridja</span>:<br><span style='color:red;'>«Le ministre est disponible à promouvoir le sport algérien avec le COA»</span>

Mohamed Meridja:
«Le ministre est disponible à promouvoir le sport algérien avec le COA»

Le président par intérim du Comité olympique et  sportif algérien (COA), Mohamed Meridja, a relevé dimanche la disponibilité  et la volonté affichées par le ministre de la Jeunesse et des Sports et son  département, à promouvoir le sport algérien, en partenariat avec le COA.

Une rencontre a réuni jeudi le ministre Sid Ali Khaldi et le président par intérim du COA. Les deux hommes ont débattu de plusieurs sujets, dont la promotion d’une relation de coopération dans un «climat serein» avec un objectif commun, celui de «développer davantage le sport algérien et redorer son blason au niveau international», a indiqué Mohamed Meridja dans une déclaration à l’APS. «On a eu une discussion ouverte et franche sur tout ce qui touche le domaine sportif. On a passé en revue les différents aspects pouvant toucher le monde du sport. On aura des projets communs sur plusieurs thèmes inscrits dans l’intérêt du mouvement sportif algérien», a souligné Mohamed Meridja. L’apport des représentants algériens dans les instances sportives internationales a été l’un des importants sujets abordés lors de la rencontre. Cet apport pour le sport algérien a été de tout temps estimé «en-deçà des attentes», pour de multiples raisons. «Le ministre a soulevé le sujet, estimant qu’ils (les représentants, ndlr) doivent avoir un rôle prépondérant dans le développement du sport algérien.
Il a réitéré sa disponibilité à apporter son aide et son soutien à ces personnalités sportives pour leur permettre d’aider le sport algérien à aller de l’avant», a souligné le président par intérim du COA. Afin d’offrir le cadre adéquat pour un travail de qualité, «des contacts sont en cours avec tous les représentants algériens dans les instances sportives internationales pour les réunir le plus tôt possible autour d’une table et discuter des différents sujets qui les tracassent et les empêchent de mener à bien leur mission», selon la même source. Il y aurait même une idée de les regrouper, dans la durée, en association qui pourrait être un espace réglementaire d’échange d’idées et de projets, avec l’aide et le soutien de la tutelle. La préparation des prochaines échéances sportives internationales, dont les Jeux méditerranéens (JM) d’Oran-2022 et les Jeux olympiques (JO) de Tokyo en 2021 a été aussi abordée par les deux responsables. «Le Comité olympique et sportif algérien, en tant qu’entité du sport national, doit jouer son rôle lors de la préparation des JM-2022. Il va aider le comité d’organisation et apporter son savoir-faire dans le domaine, dans le seul objectif de réussir le rendez-vous et confirmer le choix de l’Algérie pour abriter cet évènement», a indiqué Mohamed Meridja, concluant que la rencontre avec le ministre, qualifiée de «très constructive», va permettre de «travailler ensemble dans la clarté pour faire avancer les projets en chantier».