lundi , 28 septembre 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Gaïd Salah dénonce ceux qui veulent nuire à l’Algérie </span>:<br><span style='color:red;'>«Le peuple algérien conscient et mature n’a besoin d’aucune tutelle»</span>

Gaïd Salah dénonce ceux qui veulent nuire à l’Algérie :
«Le peuple algérien conscient et mature n’a besoin d’aucune tutelle»

Il insistera sur un aspect central de la souveraineté des Algériens sur leur propre territoire et de leur destinée. «Le peuple algérien conscient et mature, n’a besoin d’aucune tutelle, quelle qu’elle soit, ni que l’on lui dicte quoi faire…».

Le chef de l’état-major qui s’est exprimé hier, pour la seconde fois à partir d’Oran à l’occasion de la visite de travail et d’inspection à la 2e Région militaire, a fortement insisté sur l’importance de faire échouer le plan de déstabilisation du pays, ourdi par la «bande». Ahmed Gaïd Salah a affiché dans son discours la détermination de l’ANP, d’être aux côté «de tous les patriotiques fidèles et loyaux au serment des vaillants Chouhadas», pour se poser comme un rempart contre quiconque voudrait «porter atteinte à la réputation de l’Algérie parmi les nations, à sa glorieuse histoire et à la dignité de son peuple authentique». Le mot est dit. L’intention de l’Institution militaire est également très claire «Nous œuvrerons ensemble et sans relâche à mettre en échec tous les plans abjects de ces parties et de ces mercenaires, dont les positions sont de plus en plus inconstantes et contradictoires», souligne le chef d’état-major, qui soutient également, que ces positions «ne sont tout simplement pas le fruit de leur propres décisions, mais sont dictées par leurs maîtres qui les contrôlent et les dirigent comme bon leur semble, en tentant de minimiser le rôle de l’Algérie sur le plan régional et international». La charge du général de corps d’armée traduit le souci qu’à l’armée à défendre l’image du pays, ce qui entre dans ses attributions constitutionnelles. A ce propos, le chef d’état-major évoque la guerre de Libération nationale et notera celle-ci «nous a enseigné la détermination et la persévérance jusqu’à l’obtention de nos nobles objectifs, elle nous a également appris à parler avec sincérité, sans détour ou médisance». Partant, il insistera sur un aspect central de la souveraineté des Algériens sur leur propre territoire et de leur destinée. «Le peuple algérien conscient et mature, n’a besoin d’aucune tutelle, quelle qu’elle soit, ni que l’on lui dicte quoi faire. Ce peuple est le seul à choisir librement et dans la transparence le futur Président de la République, car, notre pays ne sera pas bâti par la bande qui n’a jamais connu véritablement l’Algérie et son peuple, ni ne l’a soutenu pendant les moments difficiles et lors des crises». Et d’ajouter: «Le peuple qui a été façonné par les épreuves, connaît ces vérités, et il est parfaitement conscient que le pays ne peut être construit que par ses fidèles enfants».
Sur un autre plan, le chef d’état-major a abordé la question du développement de la région du sud du pays. Il est ainsi revenu «sur ce qui a été réalisé au niveau des régions sud du pays, grâce aux efforts laborieux de l’Etat, à travers l’action intensive du Gouvernement au niveau de ces régions, afin d’y accélérer la cadence du développement et suivre de près l’état d’avancement des différents projets vitaux programmés».
Autant d’efforts et de réalisation qui démontre la volonté de l’Etat de promouvoir cette importante partie du territoire national. Dans cet effort, le Vice-ministre de la Défense souligne ceux de l’ANP «en termes d’aide et de soutien aux habitants des régions isolées, particulièrement en matière de santé». Rassemblant les missions civiles et militaires axées sur le développement du sud du pays, Ahmed Gaïd Salah met en évidence sa conviction que tous ces efforts «contribueront sans nul doute à relancer l’économie dans ces vastes régions, et à améliorer ainsi les conditions de vie de leurs habitants, notamment au niveau de la bande frontalière sud, où les éléments de nos Forces Armées veillent à leur totale sécurisation, et à contrecarrer toute tentative de porter atteinte à l’intégrité territoriale de notre chère patrie».
Le général de corps d’armée a clos son discours en rappelant que l’ANP a été «présente à toutes les étapes décisives que l’Algérie a connues, et demeure déterminée à contribuer avec efficacité à surmonter cette phase cruciale que traverse notre pays et à aplanir les difficultés et les obstacles et neutraliser toutes les mines semées par la bande au sein des différentes institutions».
Elle restera éternellement le fidèle serviteur de la Nation, positionnée en rempart pour protéger les frontières, tout en bâtissant et développant toutes ses composantes, son objectif majeur étant la sauvegarde du legs des vaillants chouhadas et la préservation du présent et de l’avenir de l’Algérie».
Anissa Mesdouf