jeudi , 25 février 2021
<span style='text-decoration: underline;'>MC Oran</span>:<br><span style='color:red;'>le président Belhadj crie au «sabotage»</span>
Le président du MCO Belhadj © Capture écran

MC Oran:
le président Belhadj crie au «sabotage»

Le président du MC Oran, Ahmed Belhadj, a accusé «certaines parties» dans le club de «sabotage», leur imputant la responsabilité des difficultés qu’il rencontre pour effectuer son recrutement d’hiver.

«Certaines parties qui se proclament mouloudéens nous font les bâtons  dans les roues pour nous empêcher de recruter en dissuadant les joueurs  ciblés à venir chez nous», a déclaré Belhadj à la presse en marge de la  réunion qui a regroupé les présidents des clubs des deux premières Ligues  et la Ligue de football professionnel (LFP), mardi soir à Alger. Depuis l’ouverture officielle du mercato hivernal, le 16 décembre dernier,  le club oranais, pensionnaire de la Ligue 1, n’a enregistré aucun renfort,  en dépit de son besoin pressant d’enrichir et d’étoffer son effectif. Parallèlement à cela, l’équipe s’est passée des services de quatre  joueurs, à savoir Souibah, parti au MC Alger, El Amali, Hassani et Ouchene. Ahmed Belhadj, dont il s’agit de sa quatrième saison à la tête de la  formation d’El-Hamri, a appelé ses détracteurs à le laisser travailler dans  la sérénité , non sans menacer de jeter l’éponge en fin de saison. En fait, ce n’est pas la première fois que Belhadj dit «Baba» brandit  cette menace. Lors de l’été dernier, il avait même annoncé sa démission,  avant de revenir à de meilleurs sentiments. Jeudi dernier, les joueurs du MCO, leur entraineur et leurs dirigeants,  ont tous fait face à une hostilité inhabituelle de la part des supporters  présents au stade Ahmed-Zabana d’Oran lors du match face au MCB Oued Sly  (inter-régions) soldé par la victoire des Oranais (1-0) dans le cadre des  32èmes de finale de la coupe d’Algérie. L’entraineur tunisien des « Rouge et Blanc» , Mouaz Bouakkaz, avait  d’ailleurs déploré l’attitude du public ce jour là, qualifiant leur  comportement d’incompréhensible. Le MCO a terminé la phase aller du championnat de Ligue 1 à la sixième  place avec 22 points, distancé de 8 unités par le leader, le CS  Constantine.