mardi , 29 septembre 2020
<span style='text-decoration: underline;'>Des Algériens bloqués à Wuhan à cause du Coronavirus</span>:<br><span style='color:red;'>Le Président Tebboune ordonne leur rapatriement immédiat </span>
© D.R

Des Algériens bloqués à Wuhan à cause du Coronavirus:
Le Président Tebboune ordonne leur rapatriement immédiat 

Au niveau national, plusieurs mesures ont été prises, au niveau central, mais également wilayal. Des cellules de veille sanitaires et des unités de surveillance médicale avancées ont été installées au niveau des frontières maritimes de l’ensemble des wilayas maritimes pour prévenir contre le coronavirus. De plus, toutes les Wilayas disposant d’un aéroport international ont vu le déploiement du même dispositif.

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a instruit, hier, les institutions gouvernementales de prendre les mesures nécessaires pour «le rapatriement immédiat» des membres de la communauté nationale établie dans la ville chinoise de Wuhan, où est apparu le nouveau coronavirus, a indiqué un communiqué de la Présidence de la République.
«Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a instruit, mardi 28 janvier 2020, les institutions gouvernementales concernées de prendre les mesures nécessaires au rapatriement immédiat des 36 membres de la communauté nationale établis dans la ville chinoise de Wuhan, en majorité des étudiants, en mettant en place toutes les mesures préventives indispensables en pareille situation», précise le communiqué. «Cette décision intervient en application des engagements du Président de la République relatifs à la protection et à l’accompagnement de la communauté nationale à l’étranger et à une prise en charge rapide de leurs préoccupations, notamment en pareilles circonstances», conclut le document.
Cette décision présidentielle intervient à un moment où l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a relevé le niveau d’alerte à «international». Le virus s’est déjà déclaré dans de nombreux pays européens. Plusieurs cas ont été détectés et les autorités sanitaires chinoises ont annoncé que 4.515 cas confirmés de pneumonie causée par le nouveau coronavirus avaient été signalés dans 30 régions provinciales lundi en fin de journée. Un total de 106 personnes sont mortes de la pneumonie. La Commission nationale de la santé a déclaré dans son rapport quotidien que 976 patients étaient toujours dans un état critique et que 6.973 personnes étaient soupçonnées d’être infectées par le virus lundi en fin de journée. Au total, 60 personnes sont sorties de l’hôpital après leur rétablissement.
Ces statistiques vont grimper très vite, puisque les épidémiologues chinois prévoient un pic de l’infection dans les prochains jours. L’un des meilleurs spécialistes chinois des maladies respiratoires, a estimé que l’épidémie ne devrait pas connaître «un développement à grande échelle». «Il est difficile de prédire avec précision à quel moment le pic sera atteint. Mais cela devrait se produire d’ici à environ une semaine ou 10 jours», a-t-il déclaré, cité par l’agence de presse officielle Chine nouvelle.
Au niveau national, plusieurs mesures ont été prises, au niveau central, mais également wilayal. Des cellules de veille sanitaire et des unités de surveillance médicale avancées ont été installées au niveau des frontières maritimes de l’ensemble des Wilayas maritimes pour prévenir contre le coronavirus. De plus, toutes les wilayas disposant d’un aéroport international ont vu le déploiement du même dispositif. Des journées d’étude sur le «virus Corona», sont programmées aux quatre coins du pays. C’est dire que les autorités centrales et locales prennent très au sérieux cette maladie infectieuse.
Anissa Mesdouf