mardi , 11 août 2020
<span style='text-decoration: underline;'>USM Bel-Abbes</span>:<br><span style='color:red;'>Le projet de l’Académie du club mis en veilleuse</span>
© D.R

USM Bel-Abbes:
Le projet de l’Académie du club mis en veilleuse

L’Académie de football que comptait lancer l’USM Bel Abbès dans un proche avenir ne devrait pas voir le jour de sitôt à cause des nombreux problèmes dans lesquels se débat ce club de Ligue 1 de football, a appris l’APS mardi auprès de son directeur général.

Selon Kadour Benayad, le projet en question «est actuellement gelé», ajoutant que «l’ambiguïté entourant l’avenir du club ne permet pas d’aller au bout de cette opération». Le même responsable, qui prépare les bilans moral et financier de l’exercice en cours pour les remettre au conseil d’administration avant de rendre le tablier, a regretté au passage qu’un tel projet soit mis en veilleuse, après avoir pourtant franchi plusieurs étapes. «Personnellement, j’ai accordé beaucoup d’intérêt à cette Académie. Nous avons réussi, avec l’aide des autorités locales, à revêtir le terrain annexe du stade 24-février 1956, où devaient s’entrainer les joueurs de l’Académie, par une pelouse synthétique de dernière génération, en plus de la réhabilitation d’un hôtel relevant de l’Office du parc omnisport de la wilaya (OPOW) pour les héberger», a-t-il poursuivi. Il a fait savoir, au passage, que la direction du club avait même lancé le processus de détection des jeunes talents en vue d’en choisir les meilleurs pour intégrer l’Académie en question. L’opération, confiée à des anciens joueurs du club, ne s’est pas limitée à la seule wilaya de Sidi Bel-Abbès, mais a touché aussi les wilayas limitrophes, a encore informé le même interlocuteur. «On tablait énormément sur cette Académie, surtout que notre région est un vivier de jeunes talents. Au vu des problèmes financiers énormes auxquels le club est confronté, on a estimé que son salut passe par la formation, au lieu de débourser des sommes colossales chaque saison pour recruter des joueurs de divers horizons. Malheureusement, l’état actuel des choses n’encourage pas à réaliser cette ambitieuse initiative», a-t-il regretté. L’USMBA, en proie à une crise multidimensionnelle depuis un bon bout de temps, pourrait se retrouver sans dirigeants dans les prochaines semaines. Les membres actionnaires de la société sportive du club, à leur tête le président du conseil d’administration, Abdelghani El Hennani, ont déjà engagé les procédures d’usage pour mettre en vente leurs actions, a rappelé le directeur général de la formation de la «Mekerra».