dimanche , 26 septembre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>USTO</span>:<br><span style='color:red;'>Le projet DIGITAQ lancé</span>

USTO:
Le projet DIGITAQ lancé

L’hôtel «Zénith» a abrité hier la réunion de lancement du projet Digitaq. Cette réunion a vu la présence des responsables des universités algériennes impliqués dans ce projet (Guelma, Biskra, Mascara, Alger1, Ouargla, Bejaia, Oum El Bouaghi, Setif 2, USTO) et de deux représentants du Ministère de l’enseignement supérieur (sous directeur de la coopération multilatérale et le sous-directeur de l’évaluation et l’assurance qualité) ainsi que des partenaires étrangers du projet par Visioconférence (les universités de Liège, Lyon 2, Lisbonne, union des universités de la méditerranée, mouvement français pour la qualité Rhônes-Alpes. La matinée d’hier a vu la présentation de tous les partenaires, les travaux liés au projet ont commencé dans l’après-midi. Notons que ce projet de Création de Capacités Digitales pour le Pilotage de l’Assurance Qualité dans l’Enseignement Supérieur Algérien. D’une durée de trois ans, ce projet verra la collaboration de 9 établissements universitaires algériens, dont le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, et 05 établissements universitaires européens. L’université de l’USTO a signé récemment avec la commission européenne un accord de partenariat pour coordonner ce projet. Ce projet ambitieux a plusieurs objectifs afin de pérenniser la culture et le management par l’assurance qualité dans les universités algériennes à l’aide d’un support digital facilitant la collecte et le traitement des donnés. Il s’agit d’un projet numérique de haute qualité et classé dans la catégorie 1 par la commission d’évaluation de la commission européenne avec un score de 75 sur 100. Par ailleurs, et suite à la convention signé le 26 novembre dernier entre le Ministère de l’enseignement supérieur et celui des Mines dans le cadre du développement de l’exploitation des minières en Algérie en particulier celui de Ghar Djebilet, l’université des sciences et de la technologie Mohamed Boudiaf a signé deux conventions la première avec la Société Nationale de Fer et de l’Acier FERAAL et la 2ème avec le Centre Universitaire Ali Kafi de Tindouf. Dans le cadre de ses conventions, les parties s’engagent à mettre en œuvre leurs potentialités humaines et matérielles afin de contribuer au développement de la formation pédagogique, de la recherche scientifique et au transfert des technologies dans divers domaines notamment l’exploitation du minier de Ghar Djbilet.
Fethi Mohamed