jeudi , 25 février 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Mostaganem </span>:<br><span style='color:red;'>Le secteur des Affaires religieuses manifeste sa solidarité avec «El Quods»</span>
© Google

Mostaganem :
Le secteur des Affaires religieuses manifeste sa solidarité avec «El Quods»

Les responsables du secteur des Affaires religieuses au niveau de la wilaya, ont organisé, dans l’après-midi d’avant-hier, au centre culturel islamique de Mostaganem une conférence en guise de soutien et de solidarité à El Quods comme capitale palestinienne. Ainsi, des Imams et des fidèles ont assisté à la rencontre au cours de laquelle un documentaire faisant l’historique de la Palestine comme étant arabe.

Dans son intervention, l’Imam Abdellah Djellad, a démontré que la Palestine est la terre de naissance des Prophètes et qu’à chaque fois que ce pays est occupé par des agresseurs, il est délivré par un Prophète ou un Wali (saint) Salah, au cours des âges. Au douzième siècle grégorien, après soixante dix ans d’occupation par les croisades, la Palestine fut libérée par Salah Eddine El Ayoubi. Sidi Boumédiéne (Abou Maydan Chaib) «1126-1197», dont le mausolée se trouve à Tlemcen, a participé activement avec de nombreux Algériens aux côtés des moudjahidines commandés par Salah Eddine El Ayoubi, a chassé les croisés de la ville d’El Quods.
Sidi Boumédiene avait perdu un de ses bras dans la ville sainte de Jérusalem (El Quods). A cet effet, des biens habous à El Quods ont été accordés à Sidi Boumédiene. Ces biens étaient situés au quartier dit «hay El Maghériba et de Bas El Silsila dans la ville d’El Quods. Ils étaient gérés par un intendant (Oukil) qui en assurait l’usage et la conservation.
Les bénéfices dégagés, étaient envoyés au serviteur (Khadim) du mausolée de Sidi Boumédiéne. Mais depuis l’occupation de la ville d’El Quods par les sionistes en 1967, ces derniers ont décidé de détruire par étapes le quartier des Maghéribas et (autres pour les judaïsmes. L’Imam dira que suite au relâchement de la religion par les musulmans et leur mauvais comportement caractérisé par la transgression à grande échelle des ordres divins, le bafouement de leur divinité intervient par la présence d’agresseurs qui les humilient à outrance.
Donc, pour être préservés et reconquérir leur prestige et leur souveraineté de manière durable, les musulmans et leurs dirigeants doivent régler leur conduite selon le Coran et la Sunna Ennabaouia. Cependant, la décision du président des Etats-Unis d’Amérique de transférer leur ambassade à El Quods, a été de nouveau dénoncée et condamnée par les Imams.
L’intervenant dira que nous sommes et resterons solidaires à la Palestine oppressée, comme l’a dit un jour le défunt président Boumédiene et El Quods restera la capitale de la Palestine. L’intervenant précisera en argumentant ses propos avec des hadiths Ennabaouis qu’il viendra un jour, j’espère qu’il est proche, que le sionisme sera vaincu par l’armée de libres et véritables musulmans et ce jour-là, l’arbre que choisira le soldat sioniste pour se cacher, le dénoncera par la grâce de Dieu.
Il convient de souligner que Trump, président des USA, adhère à un groupuscule d’extrémistes chrétiens qui croient à la réapparition de nouveau sur terre du Christ (sidna Aïssa) qui favorisera la création du «grand Israël».
Ainsi, la même fausse prétention que nourrissent les sionistes, cependant, notre Prophète Sidna Mohamed (la paix et le salut sur lui), a dit clairement que Sidna Aïssa réapparaîtra sur terre à la fin des temps, non comme messager mais en tant que wali d’Allah pour revivifier la religion musulmane.
Il convient d’indiquer, que Sidna Mohamed (la paix et le salut sur lui), a dit «Pas de prophète après moi».

Charef.N