mardi , 19 janvier 2021
<span style='text-decoration: underline;'>US Biskra - USM Bel Abbés: Demain après-midi à 14 heures </span>:<br><span style='color:red;'>Le torchon brûle entre les responsables</span>

US Biskra - USM Bel Abbés: Demain après-midi à 14 heures :
Le torchon brûle entre les responsables

«Si la situation de l’USMBA est en péril, c’est la faute aux actionnaires qui font tout leur possible pour mener l’équipe en division deux et rester cloués à leurs postes».

Ce sont donc les accusations recueillies à chaud juste après le coup de sifflet final de la joute USM Bel Abbés – NC Magra dont le score a été en faveur de la Mekerra par un but à zéro suite à une réalisation de l’attaquant Nabil Mouloud Metref à la 30ème minute de jeu.
Bengourine qui est un pur produit de l’USMBA, accuse et le PSA et les actionnaires d’avoir mis des obstacles pour que le club phare de la Mekerra rétrograde.
L’ex arrière gauche Bengourine continue par faire de graves accusations envers le président Hennani : « Hennani m’a dicté de faire signer son neveu qui n’a pas joué pendant deux ans et m’a imposé un entraîneur. Chose que j’ai refusée car il s’agit bien de mon club qui est en péril. Malgré cela, j’ai entamé un recrutement judicieux et de qualité sans un sou dans les caisses de la SSPA. Ils font tout leur possible pour geler les licences des 14 nouveaux joueurs recrutés mais ils auront tort dans les prochains jours car les licences seront bientôt livrées». Ce sont donc de graves accusations portées par le manager de l’USMBA envers les actionnaires dont le président de la société sportive par actions. Bengourine rappelle que les nouveaux joueurs seront donc qualifiés très probablement avant la prochaine joute de l’USMBA qui ira ce vendredi rendre visite à l’US Biskra. Signalons que suite à sa première victoire de la saison aux dépens de NCM, l’USMBA a remonté au classement général en quittant l’ultime marche pour occuper aujourd’hui la 17ème place. Par ailleurs, l’actionnaire Kessas Abdelmalek a réagi aux accusations de Bengourine en le pointant du doigt dans les malheurs de l’USMBA. «Tout ce qu’a dit Bengourine est faux et n’oublions pas son bras d’honneur envers nos supporters en 2008 quant il endossait le maillot du MCO. C’est lui qui a ramené l’entraîneur Boughrara qui a abandonné ses joueurs. Il faut rappeler que Boughrara devait avoir un contrat avec l’USMBA et pas avec les 14 nouveaux joueurs recrutés », ajoute Kessas. A rappeler que Boughrara a coûté 80 millions de centimes pour absence de l’entraîneur sur la main courante dans quatre matchs. Quant à l’affaire de l’ex joueur Jessey Mailey, elle a refait surface car la FAF demande le remboursement de plus de deux milliards sinon le club sera privé de ses nouvelles licences. Affaire à suivre.
B.Didéne