vendredi , 25 septembre 2020
<span style='text-decoration: underline;'>El-Hadi Ould-Ali</span>:<br><span style='color:red;'>«Le tour d’Algérie cycliste, preuve de l’aptitude de l’Algérie à organiser un évènement sportif international»</span>
© APS

El-Hadi Ould-Ali:
«Le tour d’Algérie cycliste, preuve de l’aptitude de l’Algérie à organiser un évènement sportif international»

Le ministre de la Jeunesse et des Sports El-Hadi Ould-Ali a indiqué, mardi à Tamanrasset, en marge du coup d’envoi du 21ème Tour d’Algérie cycliste (TAC), que l’Algérie est totalement en mesure d’accueillir et d’organiser des évènements sportifs de dimension internationale

Le ministre a aussi mis l’accent sur la volonté de l’Etat d’encourager ce  type d’initiatives sportives visant à promouvoir le mouvement sportif,  notamment à Tamanrasset, soulignant la nécessité d’y généraliser la  pratique sportive, tout comme pour les autres régions du Grand Sud. Ce tour d’Algérie cycliste a, outre son caractère sportif, des  objectifs de promotion du tourisme, en valorisant le tourisme saharien et  en permettant aux participants la découverte des larges potentialités que  recèle le pays comme coutumes, traditions et patrimoine culturel, a estimé  M. Ould-Ali. Ce 21ème TAC, dont la première étape se déroule à Tamanrasset, se décline  en sept (7) étapes qui se poursuivront de Tlemcen à Tizi-Ouzou, via les  wilayas de Sidi Bel-Abbès, Mascara, Tiaret, Médéa, Bouira et Béjaïa, avec  la participation de 91 coureurs représentant 16 équipes et une  participation étrangère (France, Allemagne, Tunisie, Maroc, Syrie, Bahreïn  et Mongolie). La première étape est courue en huit tours (boucle) totalisant une  distance de120 km, depuis la place du 1er novembre, via le quartier  Tahaggart, le Centre universitaire, l’entrée de la route menant vers  l’Assekrem, la Maison de l’Imzad, la rue Sersouf, et retour vers la place  du 1er novembre. Le ministre de la Jeunesse et des Sports a saisi l’opportunité pour saluer  les efforts de la Fédération algérienne de cyclisme (FAC) qui, a-t-il dit,  a de larges capacités d’organisation, et le ministère de la Défense  nationale pour ses efforts pour la réussite de ce tour d’Algérie cycliste. Le président de la FAC, Mabrouk Kerboua, a indiqué, de son côté, que ce  déplacement à Tamanrasset visait l’accompagnement du développement du sport  dans la région, et qu’il est projeté la création de clubs et d’une ligue  cycliste à Tamanrasset afin d’encadrer la discipline dans le Grand Sud. Pour sa part, le directeur de la Jeunesse et des Sports de la wilaya,  Hassani Moulay Abdelkrim, a mis en avant la grande importance de  l’évènement dans la perspective de la mise en place de structures locales  susceptibles de contribuer à l’encadrement des jeunes. Auparavant, El-Hadi Ould-Ali et la délégation qui l’accompagne ont assisté  à une animation folklorique à la place du 1er Novembre. Une cérémonie en l’honneur des vainqueurs de la première étape ainsi qu’un  circuit touristique à la zone de Ain-Chebbi sont au programme.