dimanche , 28 février 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Mostaganem</span>:<br><span style='color:red;'>Le tramway en phase d’essais partiels</span>

Mostaganem:
Le tramway en phase d’essais partiels

Comme suite à l’article « bientôt, les essais partiels du tramway », indiquons qu’en fait, les essais ont eu lieu le vingt cinq du mois courant de dix huit heures dix minutes à dix neuf heures trente sur le tronçon de deux kilomètres deux cents mètres qui va de la gare ferroviaire jusqu’à proximité de la gare routière, c’est-à-dire le long de la rue Benyahia Belkacem.

Ainsi, une rame composée de deux wagons d’une longueur de plus d’une quarantaine de mètres, tirée par un camion, faute de courant électrique a roulé avec succès sur les tronçons sus évoqués.
C’est en présence de dizaines de citoyens, amassés sur les trottoirs de la rue Benyahia Belkacem, que les essais ont eu lieu sous la supervision d’ingénieurs et de techniciens des entreprises COSIDER algérienne et Alstom française, chargées des travaux.
Une panne est sur le réseau électrique qui doit donner au tramway de rouler. La localisation et la réparation de cette panne ont été faites que tard dans la journée du vingt cinq courant, selon des ingénieurs. Selon des responsables, probablement ce lundi, les essais reprendront, mais cette fois, la rame deux wagons utilisera le courant électrique pour rouler.
Les essais peuvent durer mois ou plus. Selon la même source. Quant aux travaux du deuxième tronçon de douze kilomètres qui va de la cité salamandre jusqu’à Kharrouba, ils seront achevés à la fin du premier semestre de l’année prochaine, selon le chef du projet.
Rappelons que les travaux du tramway ont débuté en septembre 2013, c’est-à-dire il ya plus de sept ans par une entreprise espagnole qui a fait faillite après avoir réalisé la moitié du projet.
A la fin de 2016, cette entreprise s’est retirée. Ce n’est qu’à la fin de décembre que l’entreprise nationale COSIDER a été recrutée pour reprendre les travaux.
Ceux-ci devenaient effectifs qu’à partir de novembre 2017. L’entreprise ALSTOM française est chargée de l’installation des réseaux électrique et de signalisation dont les travaux seront achevés.
Charef.N