jeudi , 4 mars 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Reconduction du confinement partiel pour 15 jours supplémentaires </span>:<br><span style='color:red;'>Le transport inter-wilayas et par train autorisé</span>

Reconduction du confinement partiel pour 15 jours supplémentaires :
Le transport inter-wilayas et par train autorisé

Le gouvernement a décidé de reconduire une nouvelle fois et pour une durée de 15 jours supplémentaires le confinement à domicile dans 29 wilayas. Alors que les nouvelles mesures apportent un allègement au confinement sanitaire, compte tenu de la baisse des contaminations par le coronavirus, la reprise progressive et contrôlée du transport routier inter-wilayas et par train est autorisée à compter de vendredi 1er janvier 2021.

Un communiqué des services du Premier ministère rendu public, jeudi dernier, a fait savoir que le confinement partiel à domicile de vingt heures (20) jusqu’au lendemain à cinq (5) heures du matin est applicable pour une durée de 15 jours à compter de 1er janvier 2021 pour les vingt neuf (29) wilayas suivantes : Laghouat, Oum El Bouaghi, Batna, Bejaia, Biskra, Blida, Bouira, Tebessa, Tlemcen, Tizi-Ouzou, Alger, Jijel, Sétif, Sidi Bel Abbes, Annaba, Guelma, Constantine, Médéa, Mostaganem, M’Sila, Mascara, Oran, Boumerdes, El Tarf, Tissemsilt, Souk Ahras, Tipaza, Ain Temouchent et Relizane.
La même source a précisé que dix neuf (19) wilayas ne sont pas concernées par le confinement partiel à domicile. Il s’agit de Adrar, Chlef, Béchar, Tamanrasset, Tiaret, Djelfa, Saïda, Skikda, Ouargla, El Bayadh, Illizi, Bordj Bou Arréridj, Tindouf, El Oued, Khenchela, Mila, Ain Defla, Naâma et Ghardaia.
Comme fut le cas pour les précédentes décisions de confinement, les walis peuvent, après accord des autorités compétentes, prendre toutes mesures qu’exige la situation sanitaire de chaque wilaya, notamment l’instauration, la modification ou la modulation des horaires, de la mesure de confinement à domicile partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs communes, localités ou quartiers connaissant des foyers de contamination.
Pour la première fois, le gouvernement après avoir consulté les membres du comité scientifique de suivi de la pandémie, a décidé de la reprise progressive du transport entre les wilayas.
Ainsi, les services du Premier ministère ont indiqué que la reprise progressive et contrôlée concernera le transport inter-wilayas par train, par autocars et par taxi, avec la limitation du nombre de voyageurs à 50 % des capacités pour les bus et autocars, 5 personnes pour les véhicules à 9 places et 4 personnes pour les véhicules à 7 places.
La reprise des modes de transport du métro et du transport par câble (téléphérique) se fera, dans une seconde étape, en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique, précise la même source.
S’agissant du respect des mesures de prévention, la même source a affirmé que la reprise progressive et contrôlée des activités de transport sera autorisée sous réserve que les protocoles sanitaires soient scrupuleusement respectés avec la sensibilisation des voyageurs sur le strict respect des règles de prévention et l’implication des partenaires sociaux et des représentants des transporteurs sur la sensibilisation, la responsabilisation et le signalement des manquements.
Ainsi, les services de sécurité veilleront au respect des mesures de prévention et de protection et des protocoles sanitaires adoptés pour chaque mode de transport par le comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus et de l’application des sanctions réglementaires à l’encontre des contrevenants.
Pour ce qui est du transport aérien, le communiqué des services du Premier ministère a affirmé que la continuité des services aériens de transport public de passagers sur le réseau domestique concernant la totalité des dessertes de et vers les wilayas du sud du pays et 50% des vols desservant celles du nord du pays, avec la mise en œuvre et du strict respect des protocoles sanitaires spécifiques aux aéroports et à bord des aéronefs, élaborés sur la base des recommandations des autorités de l’aviation civile et adoptés par le comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus.
Par ailleurs, le gouvernement a décidé de reconduire en ce qui concerne les activités sociales et économiques de nombreuses mesures.
Ainsi le gouvernement a décidé de maintenir l’interdiction pour une période de 15 jours, l’ouverture des marchés de vente des véhicules d’occasion sur l’ensemble du territoire national.
Le maintien de la décision de fermeture concerne les salles omnisports et les salles de sport les lieux de plaisance, de détente, les espaces récréatifs et de loisirs et les plages, les maisons de jeunes et les centres culturels.
Le communiqué des services du Premier ministère précise la prorogation de la mesure de limitation des activités des cafés, restaurations et fast-food à la vente à emporter uniquement.
La prorogation de la mesure de limitation, dans les wilayas concernées par le confinement partiel à domicile, du temps d’activités de certains commerces qui devront cesser toute activité à partir de dix neuf (19) heures. Toutefois, les Walis pourront procéder à leur fermeture immédiate en cas d’infraction aux mesures édictées dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19.
La même source précise la prorogation des mesures applicables aux marchés ordinaires et aux marchés hebdomadaires se rapportant au dispositif de contrôle par les services compétents afin de s’assurer du respect des mesures de prévention et de protection ainsi que de l’application des sanctions prévues par la réglementation en vigueur à l’encontre des contrevenants.
Il convient de signaler que le gouvernement a décidé de rouvrir les écoles coraniques dans le respect du protocole sanitaire.
Sur ce volet, les services du Premier ministère ont indiqué que l’ouverture de ces écoles dans le strict respect des mesures et protocoles sanitaires de prévention et de protection contre la propagation du coronavirus (Covid-19), adoptés pour les établissements scolaires, sous le contrôle et la supervision des directeurs de wilaya des affaires religieuses et des wakfs et ce, en étroite coordination avec les services de la protection civile et des APC et le concours des comités de quartiers et du mouvement associatif local.
La même source précise qu’en cas de non-respect des mesures et protocoles sanitaires de prévention et de protection contre la propagation du coronavirus (Covid-19), la fermeture immédiate sera prononcée.
S’agissant des regroupements et rassemblements publics, le communiqué a affirmé que la prorogation de la mesure d’interdiction, à travers le territoire national, de tout type de rassemblement de personnes et de regroupement familial, notamment la célébration de mariages et de circoncision et autres événements tels que les regroupements au niveau des cimetières.
La prorogation de la mesure d’interdiction qui concerne les réunions et assemblées générales organisées par certaines institutions, ajoute le communiqué des services du Premier ministère.
À signaler enfin qu’en dépit de la tendance baissière des cas de contamination relevée durant ces derniers jours, le Gouvernement réitère ses appels à la prudence et à la discipline en direction des citoyens qui doivent poursuivre leur mobilisation pour lutter contre la propagation de cette épidémie et relever ce défi sanitaire.
Samir Hamiche