mercredi , 22 septembre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>TISSEMSILT</span>:<br><span style='color:red;'>Le wali inspecte les programmes de logements</span>
© Ouest Tribune

TISSEMSILT:
Le wali inspecte les programmes de logements

Le wali de Tissemsilt, M.Abdelkader Benmessaoud, continue de sillonner les communes de la wilaya, afin de pouvoir s’enquérir de la situation des projets de logements en cours de réalisation. Le premier chef de l’exécutif a inspecté les projets de 300 logements(LPL), le projet d’aménagement de 1 050 logements, 800 logements (AADL) et 4000 places pédagogiques de l’enseignement supérieur implantés au chef-lieu de wilaya.

La visite d’inspection menée par Mr le wali, aux grands chantiers en cours de réalisation, et répartis à travers le territoire de la ville de Tissemsilt, a été salutaire sur plusieurs échelles et a suscité beaucoup de joie au sein de la population de Tissemsilt qui attendait impatiemment une date butoir relative à la distribution de logements à caractère LPL ou RHP. Tout à noter qu’un grand quota de logements est prêt à être distribué. En effet, il s’agit de la distribution de 1 060 logements répartis en 663 LPL et environ 400 unités en RHP qui ont fait à ce jour-même, l’objet d’inspection très approfondie en matière d’aménagement urbain, de raccordement en électricité et gaz de ville.
Même les canalisations d’eau potable et des eaux usées ont été vérifiées pour la garantie d’un cadre de vie allant de pair avec les doléances et les attentes de la population. A ce titre, le chef-lieu de wilaya a un rendez-vous avec la très grande opération de distribution de logements apprend-on lors de cette visite de travail et d’inspection les projets de logements en cours de finalisations. Le Wali dira que pas moins de 3 011 unités de LPL et RHP seront attribuées durant cette année 2018 dont 1 062 au chef-lieu de wilaya durant le premier semestre 2018 et le reste à travers l’ensemble des daïras de la wilaya. «J’ai instruit les chefs de daïras pour l’accélération des études des dossiers et la distribution de toutes les unités prêtes» a-t-il declaré. Environ 3 011 unités à travers la wilaya de Tissemsilt dont 1530 pour le chef-lieu de wilaya (350 unités à Seffah, 700 unités à la ZHUN, 100 unités situées sur la route de Hamadia, 270 unités à Ain Lorra et 110 unités à Sidi Khelifa), 40 logements à Ouled Bessem, 585 unités à Khémisti, 195 unités à Laâyoune, 190 unités à Theniet El Had, 30 unités à Bordj Emir Abdelkader, 90 unités à Lazharia, 40 unités à Sidi Slimane, 110 unités à Ammari, 97 unités à Tamallahet, 36 unités à Melaâb et 68 unités à Sidi Lantri. Le wali s’est rendu par la suite sur le site qui devra abriter 800 logements de type AADL, au niveau du plan d’occupation du sol “POS Senawber” à l’est de la ville de Tissemsilt. Sur place, le wali apprendra que le projet en question, a été relancé pour un délai de réalisation ne dépassant pas les 21 mois, selon les déclarations du chef de projet “AADL”.
Le premier magistrat de la wilaya, a saisi cette occasion pour appeler les responsables en charge du projet, à respecter les délais de réalisation ainsi que la qualité, avant de demander aux autres responsables concernés, de prévoir la dotation de ces 800 logements de toutes les structures nécessaires. Selon les détails fournis au cours de cette visite, le projet est confié à une entreprise turque de droit algérien dénommée “DEK IN SAN“. «Je suis très préoccupé par ce dossier et celui de l’habitat en général», a déclaré le wali de Tissemsilt, dans une tentative de rassurer les souscripteurs AADL dont la patience a atteint son apogée.
Le chantier est juste au stade des terrassements. Le wali instruit l’entreprise de réalisation, de procéder à l’implantation d’une base vie dans les plus brefs délais. Dans ce sillage, le wali de Tissemsilt a affirmé que la wilaya a bénéficié d’un autre quota de 1 500 logements AADL dans le cadre du programme 2017. Par ailleurs, ce programme de 1500 logements AADL sera projeté dans le même POS à Senawber. Le wali s’est rendu sur les chantiers de réalisation de 4.000 places pédagogiques lancés dernièrement à Tissemsilt, dans le cadre de son extension a-t-on appris lors de la visite de travail et d’inspection du wali de Tissemsilt, pour s’enquérir des projets en cours de réalisation, en insufflant une nouvelle dynamique du développement. Les 2000 places pédagogiques seront destinées à l’institut des langues et histoires et 2000 places pédagogiques seront aussi destinées à l’institut d’agronomie, forestiers et biologies, des spécialités pédagogiques qui répondent aux spécificités économiques de la wilaya. Les opérations d’extension s’insèrent dans la perspective de créer un pôle universitaire dans la wilaya à l’horizon 2018, pour atteindre une capacité d’accueil de 10000 places et par conséquent, répondre aux besoins pédagogiques de la région.
Ce projet de 4000 places pédagogiques est implanté sur une superficie de 70 920 m2 dont les travaux ont démarré le 3 octobre 2017 pour un coût de 2 038 902 840 DA dont le taux d’avancement est de 10%. Selon les détails fournis au cours de cette visite, le projet est confié à une entreprise chinoise. Le wali de Tissemsilt a insisté mardi, sur le respect des délais de livraison des projets en réalisation dans la wilaya pour en lancer d’autres.
Le wali a exprimé son étonnement quant au retard et a sommé, dans ce sens, l’entreprise de réalisation “d”augmenter le nombre de travailleurs en adoptant le système de trois équipes de huit heures afin d’accélérer les travaux. Lors de sa visite, la wali n’a pas manqué de procéder à l’inspection des travaux d’aménagement externe et de raccordements des réseaux du projet de 1.050 LPL.
Le wali a instruit les services concernés à déployer plus d’efforts en vue de venir à bout des contraintes soulevées et par la même activer la cadence tout en respectant les délais et la qualité dans la réalisation notamment les travaux d’amélioration urbaine pour permettre aux citoyens d’avoir un cadre de vie approprié où toutes les commodités doivent être réunies. Il s’agit de l’amélioration du chef-lieu (cité des 165 lotissements et la cité des 75 logements) pour lesquels des opérations d’assainissement, d’éclairage public et de revêtement des routes sont engagées. Le Wali a exhorté le DUAC d’entamer les travaux dans les plus brefs délais. Selon les déclarations du wali que la cité des 165 lotissements a bénéficié d’une enveloppe financière d’environ 7 milliards de centimes pour l’amélioration du cadre de vie des habitants de cette cité.
Le wali a longuement discuté avec les citoyens, de leurs préoccupations et des voies et moyens à entreprendre pour leurs trouver des solutions, lesquelles viendront de ces programmes de développement dont la finalité est le bien-être de la population.

Mohamed Achraf