lundi , 12 avril 2021
<span style='text-decoration: underline;'>USM Bel-Abbès</span>:<br><span style='color:red;'>L’entraîneur Bougherara écarte «pour le moment» un éventuel retour</span>

USM Bel-Abbès:
L’entraîneur Bougherara écarte «pour le moment» un éventuel retour

L’entraîneur Lyamine Bougherara a écarté jeudi l’éventualité de son retour à la barre technique de l’USM Bel-Abbès, qu’il a quittée à l’issue de la première journée du championnat de Ligue 1, au moment où les dirigeants de cette formation espèrent le convaincre de reprendre son poste.

«Je ne suis pas intéressé par un retour à l’USMBA à l’heure actuelle, en raison des problèmes internes que connaît ce club, notamment entre les dirigeants et les actionnaires. L’atmosphère générale régnant au sein de l’équipe ne m’encourage pas à reprendre le travail», a déclaré Bougherara à l’APS. L’ancien portier international avait quitté le club de la «Mekerra» après le premier match joué sur le terrain du CA Bordj Bou Arréridj (1-1) en raison de la non-qualification des 14 joueurs recrutés lors de l’intersaison, rappelle-t-on. Il avait à l’époque conditionné son retour par l’obtention des licences des joueurs en question, une opération que vient de réaliser la direction après s’être acquittée de ses dettes envers d’anciens éléments ayant saisi la Chambre nationale de résolution des litiges (CNRL). «Certes, j’ai conditionné mon retour par la qualification des nouveaux joueurs, mais les conditions régnant actuellement dans le club n’aident pas à travailler dans la sérénité. Je suis honoré par la confiance placée toujours en moi par les dirigeants, mais je ne peux pas revenir dans une telle situation», a ajouté Bougherara qui avait rejoint les gars de Sidi Bel-Abbès en septembre dernier. Concernant son avenir, le même technicien a informé avoir reçu des contacts de la part de deux clubs évoluant en Ligues 1 et 2, «mais je préfère pour le moment me reposer», a-t-il dit. Depuis le départ de Bougherara, l’USMBA est dirigée par l’entraîneur-adjoint Mohamed El Hachemi, ce qui lui a valu des amendes à répétition de la part de la commission de discipline de la Ligue de football professionnel qui exige la présence d’un entraîneur en chef sur le banc de touche. A l’issue de la 10e journée, jouée mardi passé, «El-Khadra», comme aiment l’appeler ses supporters, occupe la 17e place au classement avec 8 points.