jeudi , 18 août 2022
<span style='text-decoration: underline;'>Ligue 1 </span>:<br><span style='color:red;'>Les clubs entament la dernière phase de leur préparation</span>

Ligue 1 :
Les clubs entament la dernière phase de leur préparation

Les clubs de Ligue 1 algérienne de football abordent actuellement la dernière phase de leur préparation, en vue de la saison 2020-2021 dont le coup d’envoi est pour l’heure maintenu pour le 28 novembre en dépit de la menace du Covid-19.

Une phase pré-compétitive que certaines formations du centre du pays, notamment le MC Alger, le NA Hussein Dey, la JS Kabylie et le Paradou AC, ont effectuée sous forme d’un mini-championnat. Un tournoi dédié à la mémoire du regretté Smaïl Khabatou, organisé et remporté par le Mouloudia aux dépens du Nasria aux tirs au but, en finale samedi. Le match s’était soldé par un nul 2-2 et les «Verts et Rouge» ont été plus adroits aux tirs au but (3-1), eux qui avaient déjà dominé le Paradou AC en demi-finales (2-1). «Ce fut un beau match, contre une bonne équipe du NAHD, qui a vraiment été un redoutable concurrent. Nos joueurs ont eu du répondant et ont montré de bonnes dispositions, tant sur le plan physique que tactique, ce qui leur a permis de l’emporter au final. Autant de points positifs qui nous poussent à rester optimistes pour la suite de notre parcours, aussi bien en championnat qu’en Ligue des champions», a indiqué l’entraîneur-adjoint du «Doyen», Fawzi Lafri. La victoire du MCA dans ce tournoi amical a ponctué un long processus de préparation qui s’est étalé sur quatre stages ayant duré environ deux mois. «Au total, nous avons effectué quatre stages. Le premier, d’une durée de 10 jours, à Aïn Bénian, le second, de 13 jours à Mostaganem, puis les troisième et quatrième à Alger, respectivement d’une durée de onze et six jours. Notre principale satisfaction a été le fait de n’enregistrer aucune blessure parmi l’effectif. Même du point de vue préparation, nous sommes globalement satisfaits, surtout après les bonnes dispositions relvées lors du tournoi Khabatou», a poursuivi le technicien mouloudéen. La pandémie du nouveau coronavirus a engendré un arrêt forcé du championnat national depuis le mois de mars dernier, ce qui représente la plus longue période sabbatique jamais enregistrée chez les clubs professionnels algériens. «Pendant notre période préparatoire, nous avons évité de griller les étapes, surtout que le contexte était assez particulier avec la conjonctue actuelle, car la moindre erreur aurait pu nous coûter cher. Finalement, tout s’est bien passé jusqu’ici et nous en sommes très heureux. Nous avons achevé tout le travail physique, et il ne nous reste plus qu’à peaufiner notre préparation sur le plan technico-tactique», s’est-il encore félicité. Sous la direction de son entraîneur en chef, Nabil Neghiz, le MCA ambitionne de jouer les premiers rôles cette saison, tant sur le plan national qu’international, puisqu’il est le deuxième représentant algérien en C1, après le CR Belouizdad. Même le NAHD, finaliste du tournoi Smaïl-Khabatou, a montré de bonnes dispositions sous la direction de son nouvel entraîneur, Nadir Leknaoui, qui a qualifié cette compétition de «bénéfique» pour l’ensemble des clubs participants. «Le tournoi a été une sorte de barème qui nous a permis d’évaluer notre taux d’avancement, après le travail qui a été effectué jusqu’ici. Chose dont j’avais personnellement grand besoin, car l’effectif du Nasria a été renouvelé à plus de 95% cet été», a-t-il tenu à rappeler. L’ancien coach de l’US Biskra a qualifié son groupe de «bon amalgame» alliant jeunesse et expérience, avec de «bons joueurs» à tous les niveaux de jeu. «Mon seul regret a probablement été l’absence de sept joueurs, pour cause de blessure, d’autant qu’ils évoluaient presque tous au milieu du terrain. Mais bon, ce sont les aléas du métier. Nous allons continuer à travailler main dans la main avec la direction du club», notamment le directeur sportif Chaâbane Merzekane, a-t-il ajouté. Interrogé sur la suite du programme préparatoire du Nasria, Leknaoui a annoncé que les «Sang et Or» vont disputer trois autres matchs amicaux, contre la JS Saoura (le 10 novembre), puis une double confrontation avec l’Olympique de Médéa, les 16 et 19 du même mois. «Nous cherchons à organiser un autre match amical, spécialement pour les sept joueurs qui sont blessés. Ce qui leur procurera un peu de temps de jeu avant le coup d’envoi du championnat», a encore expliqué l’entraîneur nahdiste. Ce dernier a affirmé que le Nasria «ambitionne de présenter un niveau appréciable lors de la nouvelle saison, en dépit des menaces de report de la compétition», et ce dans l’attente de l’évolution de la situation sanitaire due au coronavirus. «Nous souhaitons l’amélioration de la situation sanitaire et le démarrage à temps du championnat, ce qui permettra au staff technique de travailler avec sérénité sur le plan psychologique», a souligné Leknaoui, tout en promettant aux supporters du beau spectacle cette saison. La JS Kabylie a été l’un des premiers clubs à reprendre la préparation en prévision de la nouvelle saison, avant même d’obtenir le feu vert des autorités compétentes, mais cela n’a pas empêché les protégés du coach Yamen Zelfani de concéder deux défaites lors du tournoi amical devant le NAHD (1-2) et le PAC (0-1). Le technicien des «Canaris» n’a pas manqué de minimiser l’impact des deux défaites en soulignant que son équipe «a livré pas moins de huit matchs amicaux au cours desquels elle n’a cessé de s’améliorer. On a livré un match de haut niveau devant une équipe du PAC très organisée et qui pratique un football moderne». Et d’ajouter: «Ce n’est pas facile de disputer deux matchs en deux jours. La défaite concédée devant le NAHD a influé négativement sur le rendement des joueurs». Concernant la suite de son programme préparatif, le coach tunisien a fait savoir que la JSK jouera un autre match amical face à l’ES Sétif à Tizi-Ouzou, reconnaissant, au passage, l’existence de «quelques lacunes». «Le rendement de certains joueurs m’inquiète quelque peu, je leur demande de redoubler d’efforts, car les places seront chères au sein du onze titulaire. Je suis toujours à la recherche de la paire défensive centrale, alors qu’en attaque, nous attendons le retour de Boulahia et Toubal, pour qu’elle soit au top». Enfin, Zelfani rassure les fans de la JSK, en affirmant que leur équipe sera «fin prête» au coup d’envoi de l’exercice 2020-2021. Pour le Paradou AC, les saisons se suivent et se ressemblent, notamment sur le plan du sérieux et de stabilité, en puisant chaque fois dans le vivier de l’Académie du club. L’équipe est dirigée cette saison par le Franco-Algérien Hakim Malek qui a succédé au Portugais Francisco Chalo. Lors du tournoi Khabatou, les «Pacistes» ont pris la 3e place après avoir chuté devant le MC Alger (1-2) avant de l’emporter sur la JSK (1-0). «Nous avons joué sans complexe tout en nous créant de nombreuses occasions. Nous allons continuer à nous appuyer sur les individualités juvéniles de l’équipe. J’ai donné l’occasion à des joueurs de l’équipe réserve pour qu’ils s’habituent au rythme infernal de la compétition», a précisé Hakim Malek. Pour conclure, le coach du PAC a affirmé que son club «ambitionne de réaliser une saison honorable, avec le souci de jouer un football plaisant et moderne», tout en souhaitant, à quelques encablures du coup d’envoi de la nouvelle saison, l’amélioration de la situation sanitaire pour ne pas retarder encore une fois le coup d’envoi du championnat.