lundi , 17 mai 2021
<span style='text-decoration: underline;'>ASO Chlef 2 - GC Mascara 0 </span>:<br><span style='color:red;'>Les coqs déplumés</span>
© Illustration

ASO Chlef 2 - GC Mascara 0 :
Les coqs déplumés

Il faut reconnaître que la trêve hivernale a été fatale au Ghali de Mascara car, avant cette période de vacances, les coqs avait repris du mordant en témoigne qu’au cours de la fin de la phase aller les Galistes se sont distingués par deux résultats flatteurs ramenés de l’extérieur de chez deux équipes aux objectifs importants à savoir nul face au CRB Ain Fakroune qui lutte pour son maintien et victoire chez le leader AS Ain M’lila.

Ce qui bien entendu, a provoqué un énorme engouement auprès des supporters qui s’attendaient à l’enchainement d’autres bons résultats mais hélas il n’en fut rien puisque vendredi dernier dans le cadre de la première journée de la deuxième moitié du championnat de la ligue Deux Mobilis, le Ghali de Mascara est revenu de chez l’AS Chlef avec une défaite de 2/0.
Ce score aurait pu être plus large si ce n’était la maladresse des locaux qui avaient dominé cette confrontation de bout en bout ce qui dénote que ce jour les coqs étaient dans un jour comme déclaré par l’ancien joueur et actuel dirigeant Chaabane Larbi «je dois reconnaître que notre équipe est passée à côté de la plaque car, les joueurs étaient largement en dessous de leur forme habituelle où je dois convenir que les locaux n’ont fait usage d’aucune pression y compris l’arbitrage qui a été correct. C’est pour dire que notre adversaire mérite amplement sa victoire «cela dit, cette défaite qui a irrité les supporters, doit être mise aux oubliettes en pensant à la suite de la compétition qui s’annonce ardue au cours de laquelle les poulains de Kaddaoui, Yessad et Bachir, sont dans l’obligation de récolter le maximum de points pour éviter le scénario de la saison écoulée où le club a du attendre la dernière journée pour assurer son maintien et surtout grâce à l’honnêteté de l’ABS Boussadda qui avait joué le jeu devant le relégable WA Boufarik.
B.Berhouche