dimanche , 29 novembre 2020
<span style='text-decoration: underline;'>VISITE EN ALGÉRIE DU SECRÉTAIRE AMÉRICAIN À LA DÉFENSE </span>:<br><span style='color:red;'>Les deux pays veulent renforcer davantage leur coopération militaire</span>

VISITE EN ALGÉRIE DU SECRÉTAIRE AMÉRICAIN À LA DÉFENSE :
Les deux pays veulent renforcer davantage leur coopération militaire

La coopération algéro-américaine dans plusieurs domaines et la situation régionale ont été soulignées jeudi dernier lors de la visite en Algérie du secrétaire américain à la Défense, M. Mark Thomas Esper.

Le volet économique, militaire, la lutte contre le terrorisme et la stabilité régionale constituent, entre autres, les domaines essentiels de la coopération entre les deux pays. Ces axes de coopération étaient au menu des discussions entre le président de la République, Abdelmadjid Tebboune et le secrétaire américain à la Défense lors de l’entrevue que le chef de l’Etat lui a accordée. Aussi, la volonté de renforcer davantage la coopération entre les deux pays a été également mise en exergue à la même occasion.
«Nous avons évoqué les voies et moyens de renforcer la coopération bilatérale, notamment dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et la coopération entre les armées des deux pays», a déclaré M. Esper à l’issue de l’audience que lui a accordée le président de la République. L’audience s’est déroulée en présence de la délégation accompagnant le secrétaire américain à la Défense et du chargé d’affaires à l’ambassade américaine en Algérie, du côté américain, et du Général de Corps d’Armée Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-Major de l’Armée nationale populaire (ANP), du directeur de Cabinet à la Présidence de la République, Noureddine Bardad-Daidj, et du Général-major Mohammed Bouzit, Directeur général de la Documentation et de la sécurité extérieure au ministère de la Défense nationale, du côté algérien.

Par ailleurs, M. Mark Thomas Esper a enchaîné pour indiquer que les discussions entre les deux parties ont tourné également autour d’autres sujets tels que «le respect de la souveraineté des Etats et les libertés, ainsi que les questions d’intérêt commun».
S’agissant de la situation instable dans la Libye et le Sahel, les deux parties ont souligné la poursuite de la coordination et la coopération pour rétablir la paix dans les zones en question. Ainsi, le président de la République et le secrétaire américain à la Défense ont convenu de poursuivre leurs consultations et leur coordination pour consolider la paix et la sécurité dans la région dans le cadre du respect de l’unité et la souveraineté des Etats. S’agissant du programme de son déplacement en Algérie, le Secrétaire américain à la Défense a visité durant la journée de jeudi dernier le Mémorial du martyr (Alger), où il a déposé une gerbe de fleurs devant la stèle commémorative des martyrs de la Révolution.

«J’ai également eu l’honneur d’aller au sanctuaire des martyrs pour déposer une gerbe de fleurs à la mémoire des martyrs de la Révolution pour l’indépendance de l’Algérie, acquise au prix du sacrifice de 1,5 million de martyrs», a déclaré Mark Thomas Esper. Il a, par la même occasion, remercié le président de la République pour «l’accueil chaleureux et l’hospitalité» qui lui ont été réservés durant sa visite en Algérie. A l’issue de cette audience, le président de la République a offert un déjeuner en l’honneur de son hôte et les membres de la délégation qui l’accompagne.
Par la suite, les deux parties se sont échangé des cadeaux symboliques. À signaler enfin que le Secrétaire américain à la Défense a été accueilli à son arrivée à l’aéroport international Houari Boumediene dans le cadre d’une visite d’une journée, par le Général-Major Abdelhamid Ghriss, Secrétaire général du ministère de la Défense nationale, accompagné du chef du département Emploipréparation (DEP) de l’état major de l’Armée nationale populaire (ANP) et du directeur des relations extérieures et de la coopération.

Samir Hamiche