samedi , 17 avril 2021
<span style='text-decoration: underline;'>ARB Ghriss 2- JSK 0</span>:<br><span style='color:red;'>Les Diables Rouges créent l’énorme surprise</span>
© D.R

ARB Ghriss 2- JSK 0:
Les Diables Rouges créent l’énorme surprise

Sûrement, les canaris de la JS Kabylie ne s’attendaient nullement à ce coup de tonnerre qui leur est tombé sur la tête suite à leur élimination de la coupe d’Algérie par l’ARB Ghriss sur le terrain municipal de Ghriss qui comme chacun le sait, a pour la première fois de son histoire, cette enceinte sportive a abrité une confrontation entrant dans le cadre des 1/32èmes de finale de la coupe d’Algérie et de surcroît en deuxième acteur, le club l’équipe phare du bled qui réceptionnait un ténor de l’élite de notre football qui est le plus titré du pays qui carbure à plein régime en cette période et qui revient d’un stage bloqué au Maroc illustré par un résultat flatteur de 1/1 lors du match amical contre la coriace équipe du FUS mais tout cela n’a pas suffi à l’entraîneur Franck Dumas qui à son grand étonnement, a vu ses poulains humiliés et tétanisés par les diables Rouges qui il faut l’avouer, ont pris l’habitude de parvenir à ce niveau de cette compétition de dame coupe (éliminés deux fois par le MC Alger et CR Belouizdad, ont sans aucun complexe, abordé cette confrontation jouée sur leur terrain très déterminés à ne pas rater  cette troisième opportunité de se qualifier au 1/15 de finale de cette compétition qui depuis plusieurs saisons leur file sous les pieds mais pas cette fois-ci qui s’est avérée être la bonne puisque les banlieusards de la cité de l’Emir Abdelkader qui sans complexe, ont dès le coup d’envoi donné, se sont lancés à l’abordage des Canaris  qui ne s’attendaient guère à une telle audace d’une équipe évoluant au palier de l’inter région. Ce qui a complètement perturbé les protégés du président Melal qui n’en croyait pas ses yeux de voir ses joueurs baladés par des amateurs qui prennent l’ascendant sur le jeu face aux Kabyles qui vont subir le match laissant l’initiative aux locaux bien menés par le maître à jouer Attou Mokhtar qui à la 45’, va donner un caviar à Daoudi qui n’aura aucune peine à ouvrir le score. Ce qui allait provoquer une grande joie dans les tribunes. Cette réalisation  allait décupler les forces de l’équipe locale qui après la pause citron, va accentuer sa domination face aux poulains du coach Dumas qui ne comprenait rien à ce qui se passait devant ses yeux où son semblait pétrifié et sans pouvoir réagir en passant totalement à côté ou ce n’est que par intermittence qu’ils vont essayer de réagir par des actions offensives sans réelle conviction face à un groupe qui faisait un seul bloc très solidaire notamment la défense où régnait en maître le duo axial Kenniche et Laroussi les présents et notamment les supporters Kabyles présents en grand nombre, s’attendaient un retour en force de leur équipe mais en vain ou c’est le contraire qui va se produire. En effet, alors que l’on se dirigeait vers la fin du match dominé par les visiteurs sur un contre bien mené par Attou encore lui  soit à la 88’ Hamssas bien servi d’un tir rageur, mit fin aux espoirs des Kabyles en doublant la mise synonyme d’une étonnante qualification au dépens d’une équipe qui a priori a sous estimé son adversaire en tout cas, cet exploit réalisé avec l’art et la manière car, il ne souffre d’aucune contestation, va s’inscrire dans l’histoire du club et de dame coupe et restera longtemps ancré dans les mémoires de l’entourage des deux formations et que sûrement cette élimination va causer beaucoup de dégâts dans la bâtisse kabyle qui comme chacun le sait, le premier responsable du club Melal en a fait de cette compétition son principal objectif mais hélas de véritables diables Rouges sont passés par là.
B.Berhouche