mardi , 16 août 2022
<span style='text-decoration: underline;'>Lutte contre le travail des enfants</span>:<br><span style='color:red;'>Les efforts de l’Algérie salués par l’Unicef</span>

Lutte contre le travail des enfants:
Les efforts de l’Algérie salués par l’Unicef

L’Algérie a célébré la Journée mondiale de la lutte contre le travail des enfants qui coïncide avec le 12 juin de chaque année. Une cérémonie a été organisée hier au niveau du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale sous l’égide du premier responsable du département ministériel, Youcef Cherfa.

La célébration de la Journée mondiale de la lutte contre le travail des enfants a été placée cette année sous le thème «La protection sociale mondiale pour mettre fin au travail des enfants».
La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition féminine, Kawthar Kriko, a pris part à cette cérémonie. Étaient présents également le ministre de la Formation professionnelle, Yacine Merabi, un représentant du ministère de l’Éducation nationale et la déléguée nationale à la protection et à la promotion de l’enfance, Meriem Cherfi, et des représentants du bureau régional de l’Organisation mondiale du travail (OIT).
La cérémonie a vu aussi la participation de la représentante du bureau du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) en Algérie, Souraya Hassan, et les représentants des partenaires économiques et sociaux et membres du Comité mixte ministériel de lutte contre le travail des enfants.
Le communiqué du ministère du Travail a affirmé que la cérémonie a également été marquée par la participation d’un groupe de petits scouts islamiques algériens en tant qu’invités d’honneur. Ces derniers «ont ajouté à la cérémonie une atmosphère joyeuse après avoir interprété l’hymne national à l’occasion, où ils ont été honorés et ont reçu des certificats honorifiques», a précisé la même source.
La représentante du bureau de l’Unicef en Algérie, Souraya Hassan, a salué, à cette occasion, les réalisations de l’Algérie en matière de promotion et de protection de l’enfant pour lui assurer l’accès à l’éducation, à la santé et à la protection sociale. Mme Hassan a salué «les progrès et les réalisations de l’Algérie en matière de promotion et de protection de l’enfance pour assurer aux enfants algériens l’accès à une éducation de qualité, à la santé et à la protection sociale».
Elle a également mis en avant «l’engagement continu du gouvernement algérien qui consacre au rang de priorité stratégique la prévention et la lutte contre le travail des enfants dans son programme d’action», ainsi que ses «engagements vis-à-vis des instruments internationaux, notamment la convention relative aux droits de l’enfant et ses protocoles».
La représentante de l’Unicef a aussi salué «l’engagement de l’Algérie pour la réalisation des Objectif de développement durable (ODD) à l’horizon 2030 et, notamment la cible 8.7 portant sur l’élimination du travail des enfants sous toutes ses formes d’ici à 2025 et l’éradication du travail forcé», relevant que «ces efforts expliquent sans doute la prévalence très faible du travail des enfants en Algérie». A l’échelle mondiale, Mme Hassan a indiqué que «160 millions d’enfants sont encore astreints au travail des enfants», ce qui représente près de 1 enfant sur 10 dans le monde».
Elle a indiqué que le travail des enfants est toujours associé à la non scolarisation, précisant qu’»une grande partie des enfants qui travaillent dans le monde sont exclus de l’école, alors qu’ils se situent dans la tranche d’âge de la scolarité obligatoire». «Plus d’un quart des enfants âgés de 5 à 11 ans et plus d’un tiers des enfants âgés de 12 à 14 ans qui travaillent ne sont pas scolarisés», a-t-elle fait savoir, mettant l’accent sur l’»impératif de rester engagé pour que les mesures et systèmes de prévention fonctionnent toujours plus efficacement et pour qu’aucun enfant ne soit laissé pour compte».
Mohand.S/ APS