mercredi , 22 septembre 2021
<span style='text-decoration: underline;'>Incendies de forêts de Khenchela</span>:<br><span style='color:red;'>Les efforts se poursuivent pour éteindre les flammes</span>

Incendies de forêts de Khenchela:
Les efforts se poursuivent pour éteindre les flammes

Les efforts se poursuivent pour éteindre les incendies déclarés dans les forêts d’Ain Mimoune, Chélia et Bouhmama dans la wilaya de Khenchela pour le 7ème jour consécutif, a-t-on indiqué samedi auprès de la direction locale de la Protection civile.

Le directeur de wilaya de la Protection civile, le lieutenant-colonel, Abdelmalek Boubertakh, a assuré à l’APS que les équipes concernées, intervenant pour circonscrire les foyers d’incendies déclarés dans les forêts de la wilaya, déploient de gros efforts pour achever l’extinction totale des flammes durant les prochaines heures. La situation est en grande partie sous contrôle, a affirmé le même responsable qui a souligné que l’incendie de la forêt située à Oued Tamza, près de l’intersection vers Bouhmama a été éteint samedi matin.
M. Boubertakh a indiqué, en outre, que les agents de la Protection civile et des forêts, assistés par les éléments de l’Armée nationale populaire et de citoyens bénévoles, poursuivent l’extinction des feux des forêts de Soumaâ, Djebel Feraoun, El Haoudh, Touaguet et Djaârir dans les communes de Tamza, Chélia et Bouhmama qui constituent, a-t-il relevé, des «foyers sensibles» susceptibles de reprendre sous l’effet de la chaleur et du vent. Le directeur de wilaya de la Protection civile de Khenchela a refusé toutefois d’annoncer l’extinction définitive des incendies de forêts déclarés le 4 juillet courant, affirmant que cela «ne se fera qu’après l’extinction de la dernière braise dans ces forêts».
Le même responsable a appelé, par ailleurs, les citoyens de la wilaya de Khenchela à «la vigilance et à signaler tout nouveau foyer d’incendie afin qu’il soit éteint dans les plus brefs délais et éviter un retour à la case de départ». La lutte contre les incendies de forêts dans les communes de Chélia, Tamza et Bouhmama de Khenchela qui se poursuivent pour le 7ème jour consécutif, mobilisent 800 agents de la Protection civile relevant de 11 colonnes mobiles, 300 agents des forêts, des éléments de l’Armée nationale populaire, 140 travailleurs de l’Entreprise régionale de génie rural, des agents des collectivités locales et des centaines de bénévoles, a-t-on indiqué.